Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Grasse : une exposition des peintures d’Yves Péron,

artiste naturaliste par excellence...

Crédits:
autre

« Le trait d’azur capricieux de la Méditerranée, le modelé souple des Alpes déroulant ses bosses à fleur d’eau, l’olivier noueux maître en ce pays, le palmier éventant un ciel chauffé à blanc et la pierre des villages somnolant au soleil de midi s’échappent des pinceaux d’Yves Péron comme les cartes infaillibles du bonheur. »

Lui qui avait vu le jour à Paris en 1910 aimait plus que tout, Grasse, sa ville d’adoption. Il était venu s’y installer en 1950 et il y vécut avec son épouse Suzanne, professeur de lettres au Lycée de jeunes filles, jusqu’à sa mort, en 1998. Il enseigna le dessin au collège Fénelon et dans divers établissements de la région et su faire partager sa passion de l’art à plusieurs générations d’élèves.

Ancien élève des Beaux Arts de Paris, il est inscrit au Bénézit, l’annuaire officiel des artistes peintres. Le peintre n’aimait rien tant que planter son chevalet en pleine Provence pour y recevoir le don de la lumière. « Son dialogue serein avec la nature naviguant entre huile, gouache, fusain, aquarelle porte l’empreinte d’une complicité indéfectible. »

À l’occasion du centenaire de sa naissance (il aurait eu 100 ans en novembre prochain), la ville de Grasse lui rendra un loyal hommage en exposant une trentaine de ses toiles préférées au Musée d’Art et d’Histoire de Provence.