Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

À Grasse en janvier, le temps des truffes est arrivé.

Crédits:
textes par
images par

La récolte s’annonce satisfaisante et les prix raisonnables...

À noter sur les tablettes : le Marché de la Truffe, les samedi 8 et dimanche 9 janvier 2011. Le volume des récoltes s'annonce correcte. Le précieux champignon a pu bénéficier des pluies de printemps et d’été, la truffe sera donc savoureuse et à prix… accessibles ! L’affiche de la manifestation, cette année, a été réalisée par Franta, peintre français d’origine tchécoslovaque qui met en avant l’esprit de partage. Il insiste : on ne déguste pas une truffe seul, elle est synonyme de convivialité et de plaisir partagé !

Les Alpes-Maritimes, au fil des années, développent avec succès l’agrandissement de ses truffières (en moyenne, un hectare de plus chaque année), grâce à l’aide du Conseil Général et à la détermination du Syndicat des Trufficulteurs.

Comme chaque année, depuis 14 ans, le marché ouvrira ses portes à la Bastide Saint Antoine, à Grasse, avec de nombreux stands de produits et vins régionaux, de trufficulteurs qui proposent leurs truffes (uniquement la tuber mélanosporum, reine des truffes) au prix du marché de gros, des animations ludiques avec « rabassiers » et leurs chiens, ainsi que des conférences… Tout au long de la journée, on peut acheter « le meilleur de notre région », déguster, s’informer gratuitement.

Le midi, Jacques Chibois propose un menu tout truffe, où homard, coquilles Saint Jacques, poisson, viande et même dessert seront abondamment truffés (à partir 105 €, réservation indispensable au 04 93 70 94 94. Le lendemain, le marché s’installera au Rouret, avec les mêmes exposants et les mêmes animations. À déjeuner, c’est Daniel Ettlinger qui, dans son Clos Saint Pierre, concoctera un menu tout truffe, là aussi, la réservation s’impose, tel. 04 93 77 39 18.

Notez encore qu’à partir du vendredi 9 janvier, un marché hebdomadaire de la truffe se tiendra tous les vendredis après-midi au Rouret.

 
  • l'artiste Franta (à gauche) et son affiche ainsi que le chef Jacques Chibois et ses truffes, à la conférence de presse organisée à la Bastide Saint Antoine. Ils sont en compagnie des élus de Grasse, France Aouizerate et Jerôme Viaud ainsi que de Michel Santinelli, président du Syndicat régional des trufficulteurs et d'Auguste Oddo, président du Syndicat départemental des trufficulteurs - photo A.D. -