Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nice : le Lycée hôtelier sort sa cuvée

Crédits:
autre

à l’occasion de la cérémonie de Tutorat des élèves sommeliers...

C'est au Lycée technique d’hôtellerie et de tourisme Paul Augier, dans les salons du restaurant gastronomique « Baie des Anges », que s’est déroulée la cérémonie de Tutorat des Élèves de la Mention Complémentaire Sommellerie en présence des chefs sommeliers des grands établissements de la Côte d'Azur.

 

Lionel Compan du Chantecler, Pascal Paulze de L’Oasis, Dominique Vion de La Palme d’Or, Jean Christophe Rault du Château du Domaine Saint Martin et David Federici des Vieux Murs, avaient tenu à venir vérifier par eux-mêmes la qualité de la session 2010.

Tout cela bien sûr sous la responsabilité de Francis Kolb, proviseur du Lycée Paul Augier. Partenaires des périodes de Formation en Entreprise (vendanges et vinifications), Pierre-Louis Sénéclauze, propriétaire du Domaine de la Lauzade, Cornelis Kamerbeek, propriétaire du Château de Crémat, Gio Sergi, propriétaire du Clos Saint Vincent, Bellet, étaient de la fête. Karine Henry Buratti, Inspectrice des Métiers de l'Hôtellerie et Emmanuelle Bihar, représentaient les autorités.

C’est à cette occasion que fut présentée la « cuvée des Écoliers millésime 2009 », élaborée au Domaine de la Lauzade par les élèves sommeliers. Cette cuvée est une initiative originale issue de la rencontre entre Didier Crato, professeur d'œnologie au lycée Paul Augier et Nicolas Pérolini, Maître de chais de cette propriété qui appartient à Pierre-Louis Sénéclauze.

À l'origine, Monsieur Sénéclauze qui venait d'acquérir cette propriété, souhaitait arracher les ceps plantés par un de ses prédécesseurs sur une parcelle dénommée « Collection ». C’est là que furent plantés 13 cépages rouges et 13 cépages blancs, représentatifs des différentes régions viticoles françaises. Au départ la parcelle ne devait servir qu'au cours d'ampélographie mais il devint vite évident qu’elle pouvait et devait aussi servir à élaborer un vin. Tout le monde se prit au jeu et après des travaux pratiques, taille, vendanges, pressurage, débourbage, élevage sous bois, mise en bouteille, étiquetage (étiquettes créées par les élèves eux-mêmes), vint le temps de la dégustation et de l’appréciation… et la commercialisation. Une commercialisation, elle aussi du ressort des élèves, sous couvert de la propriété et qui servira financer les voyages d'études et les déplacements des candidats aux différents concours.

À noter que cette classe participe également aux vendanges et vinifications sur deux domaines de l'Appellations Bellet sur les hauteurs de Nice : le château de Crémat, propriété de Cornélis Kamerbeek et le Clos Saint Vincent, propriété de Gio Sergi, président des vignerons de l'Appellation.