Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Œnologie : un « Viré Clessé » intimiste et confidentiel

Crédits:
autre

à découvrir...

La Cave de Charnay-Lès-Mâcon propose cette année une appellation Viré Clessé d’exception. Par le fait déjà d’être élevé sur quelques parcelles, un hectare à peine, situé au nord du domaine et qui bénéficie des soins attentifs d’un seul et même exploitant, aussi passionné qu’exigeant, Pascal Perrin. Les vignes sont exposées au trois quart au sud-est et bénéficient donc d’un ensoleillement optimum. Les plants, essentiellement, de jeunes vignes, offrent un rendement assez confidentiel : 64 hectolitre environ à l’hectare.

Cela donne un vin blanc très minéral, à la robe d’or pâle et aux arômes étonnamment subtils de fruits et d’amandes grillées, finissant sur une agréable note de fraîcheur. La cuvée 2009 peut se déguster dans l’année tout comme il peut vieillir trois ou quatre ans. À servir frais, 14° environ, avec les entrées, les coquillages. Il accompagnera dignement les terrines de poissons par exemple. À partir de 6,10 €.

Spécialiste des vins du Mâconnais et du Beaujolais, la cave de Charnay-lès-Mâcon, créée en 1929 vient de fêter ses 80 ans. Elle regroupe aujourd’hui 70 sociétaires et produit 8.000 hl sur une surface de 140 hectares. Plusieurs de ses cuvées se distinguent régulièrement au concours des Chardonnay du Monde, aux salons de Paris et Mâcon et multiplient médailles d’Or, d’Argent et de Bronze pour ses différents fleurons : Saint Véran, Pouilly-Fuissé, Mâcon Charnay,Crémant de Bourgogne…