Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Danse : un Azuréen à Genève,

Crédits:
autre

le chorégraphe Éric Oberdorff présente : Être…

Jeudi 28 janvier, au Bâtiment des Forces Motrices, à Genève, aura lieu une soirée qui permettra aux danseurs du Ballet du Grand Théâtre de présenter le travail de trois chorégraphes contemporains : Kylian, Maillot, Oberdorff.

Avec « Blackbird », un duo, Jiri Kylian explorera la vulnérabilité de l’être humain, exprimant ce que les mots ont toujours autant de mal à transcrire.

Le « Dov’è la Luna » de Jean-Christophe Maillot, misera sur l’alliance entre rigueur classique et modernité, dans un clair-obscur juste adouci par la musique de Scriabine…

- photos Grégory Batardon © Grand Théâtre de Genève -

Le chorégraphe niçois, Eric Oberdorff conclura le programme, avec un ambition : « Être »… (ou ne pas être). Place aux émotions humaines avivées par la musique de Vivaldi, matière brute dans laquelle Eric Oberdorff sculpte. Sa création s’appuie sur les personnalités et le talent des danseurs du Grand Théâtre et prend comme référence un poème de Walt Whitman :

« Je tape la mesure, pieds nus dans les vagues indolentes qui me lèchent, m’agresse le courroux d’une grêle aigre, je suffoque, Dérive au fond d’une morphine miellée, gorge garrottée de faux frissons de morts, Jusqu’à ce que libre enfin j’éprouve la merveille des merveilles, Cela qu’on appelle Être».

ÊTRE

chorégraphie Éric Oberdorff
assistante Cécile Robin Prévallée
musique Antonio Vivaldi
scénographie Thomas Ziegler
costumes Philippe Combeau
lumières Bruno Schembri