Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

France : les Chinois dépensent plus que les Russes.

Crédits:
autre

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur tire son épingle du jeu… grâce aux congressistes.

L’entreprise « Global Refund », spécialisée dans les services de détaxe touristique (Tax free), fait régulièrement le point sur les habitudes des voyageurs qui viennent en France. Elle s’appuie sur un réseau d’une dizaine de milliers de boutiques partenaires dont les principales enseignes du luxe et d’une structure administrative et commerciale. Des éléments révélateurs et utiles des tendances et de leur évolution.

En 2009, le tiercé de tête des nationalités qui dépensèrent le plus en France fut composé de la Chine, de la Russie et du Japon.

Depuis deux ans, le shopping des Chinois progressait régulièrement (+39 % en 2007, +23,3 % en 2008). L’année dernière, les dépenses des Chinois ont explosé avec une croissance de 47 %. Ils représentaient 15 % du chiffre d’affaires et 12 % des transactions réalisées en France par les étrangers ; 93 % de leurs achats furent réalisés à Paris et en Ile-de-France. Ils privilégient avant tout les articles de mode (87 % de leurs achats) avec un panier moyen de 1 045 € dans ce secteur.

Les Russes ont abandonné leur première place. Le chiffre d’affaires réalisé ayant baissé de 22,7 % pour atteindre 111 millions €. Leur panier moyen a également chuté pour leurs produits de prédilection, les montres et la joaillerie, qui passe de 5 593 € à 4 096 €. Leurs achats se concentrèrent principalement à Paris et en Ile-de-France, la région PACA réalisant presque le tiers de leurs achats.

Après une période de déclin entre 2005 et 2008, les japonais sont de retour. Le montant de leurs achats a progressé de 16,7 % en 2009. Les Japonais adorent la mode : 96 % de leurs achats sont effectuées dans ce secteur pour un panier moyen de 716 €. Si les articles de « montres et joaillerie » ne représentent que 3% de leurs achats, le panier moyen est élevé, avec un montant de 2 328 €.

Après la baisse constatée en 2008 (- 25,2 %), les statistiques collectées indiquent un léger mieux de la part de la clientèle en provenance des USA, avec une progression du CA de l’ordre de 1,9 %. La dépense des Brésiliens est elle aussi en augmentation avec un bond de 5.1 % en 2009 pour atteindre 37.8 millions €.

- chefs de palaces et autres étoilés, éléments essentiels du tourisme…

De son côté, l’Observatoire du tourisme de la Côte d’Azur, publie, par l’intermédiaire du CRT, des chiffres de proximité généraux qui viennent compléter ceux dévoilés par Global Refund.

Ainsi, les clientèles touristiques, de loisirs comme d'affaires, ont fortement limité leur consommation depuis 2006, et en 2008 la dépense moyenne par visiteur est tombée à un niveau exceptionnellement bas. Si la tendance négative s'est poursuivie jusqu'au 1er trimestre 2009, un rebond s'est produit dès le second trimestre et l'évolution est restée positive ensuite.

En 2009, les visiteurs venus par avion sur la Cote d'Azur ont ainsi dépensé en moyenne 559 €, soit une dépense quotidienne de 67 € par personne. Cette reprise du pouvoir d'achat des visiteurs permet d'effacer complètement le recul observé en 2008. Après avoir fortement réduit sa consommation touristique, une partie de la clientèle a ainsi retrouvé en 2009 un certain niveau de confiance, tandis que d'autres ont tout simplement annulé leurs projets de séjours, les deux facteurs produisant au final une hausse de la dépense moyenne par visiteur.

La dépense moyenne la plus élevée concerne toujours les séjours à motif « congrés-séminaires », qui reste stable en 2009 à 203 € par jour et par personne. Sur la Côte d'Azur, un visiteurs affaires (tous motifs professionnels confondus) dépense deux fois plus qu'un touriste de loisirs, mais un congressiste (tourisme d'affaires au sens strict) dépense trois fois plus… Voilà le genre d’informations qui peuvent aider les élus concernés, à orienter leur politique.