Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cyber et quelque chose : deux ou trois choses

Crédits:
textes par
Catégorie Pieds dans le plat

à vite oublier…

  • le concert gratuit de Johnny dans les jardins du Champs de mars aura tout de même un prix. Si notre Hallyday national a accepté pour le 14 juillet de jouer pour seulement 30 000 € (est-ce vraiment la crise pour lui ?), il faudra aussi compter sur le saccage des jardins, voitures brûlées et autres vandalismes. La facture est d’ores et déjà budgétisée nous apprend Frédéric Mitterrand, nouvel apôtre de notre président de la République. Ce sera de l’ordre de 600 000 € auxquels viendront s’ajouter le coût des feux d’artifices, du défilé et d’autres menues babioles, soit plus de 1,9 millions €. Gratuit pour les spectateurs mais pas pour les contribuables. Quant à la garden-party, elle entre dans l’enveloppe pain-beurre de l’Elysée…
  • le Baccalauréat, cette exception culturelle française frise de plus en plus le ridicule. Passeport quasi obligatoire pour continuer ses études tout autant que pour postuler à un emploi de facteur ou bientôt de cantonnier, il a cette année battu son taux de réussite. Avec 88,8 % de candidats reçus, il bat le record de l’année précédente de 0,8 %. L’année prochaine le Ministre de l’Education nationale ne pourra pas faire moins, sinon gare à lui, il en sera tenu responsable. On peut donc s’attendre, d’ici quelques années, à approcher voire à dépasser les 100 % de réussite. Le bac est devenu, comme le permis de conduire, une sorte de droit. Il vient s’ajouter de fait à tous les droits déjà obtenus : droit au logement, à la santé, au travail ou son ersatz, les allocations chômage…
  • les vaccins contre la grippe A. La France a décidé d’en acheter 100 millions de doses, ce qui laisse supposer que chaque Français pourra être vacciner un fois, le reliquat autorisant certains à envisager une seconde dose à moins que cette réserve permette d’en faire profiter moyennant finances des partenaires européens moins bien préparés ou gratuitement des voisins nécessiteux… Pas question de les garder pour d’autres occasions car ces vaccins sont très spécifiques, inefficaces mêmes en cas de mutation du gène et ont une durée de vie très limités. À 7 € la dose, c’est cadeau ! Pour l’industrie pharmaceutique, les officines de revente (on appelle ça des pharmacies), les toubibs et les infirmières, c’est un bon vaccin contre… la crise. Lire aussi l’article sur le même sujet : ici.
  • le sommet du G8 en Italie. Pourquoi, se demandait-on avoir choisi la ville d’Aquila victime il y a à peine quelques mois d’un terrible tremblement de terre ? Parce qu’elle est le symbole d’une institution en ruine ou parce qu’elle est soumise à de fréquents séismes ?
  • Michael Jackson. Ne tirez pas sur le pianiste. Sa brusque disparition a créé un vrai séisme dans le monde du show et du business. Les nombreux fans de l’artiste préfèrent faire l’impasse sur son… immaturité sexuelle. Il aura fallu plus d’une semaine pour que quelques esprits chagrins osent rappeler les faits et jouent les rabats joie. Une de ses sœurs, La Toya, y alla d’un « Michael valait plus mort que vivant ! », laissant clairement entendre qu'il aurait été assassiné. Pour son enterrement, la messe était noire à l’exception notable de Brooke Shields et des enfants pâles de Michael. Une cérémonie qui fut un véritable hymne à la communauté noire qui s’est approprié la renommé du chanteur-danseur supérieurement doué.
Sites amis : Cannes-Studios parisiens - Azur event -