Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Voyage aérien : les passagers de première classe auront désormais leur Suite…

Crédits:
textes par

La compagnie aérienne Etihad ne fait rien à demi.

Qui n’a pas rêvé, à l’heure où les dimensions des sièges fondent comme peau de chagrin, de prendre ses aises, de pouvoir simplement allonger ses jambes, de se balader dans les couloirs, de se rendre aux toilettes ou au Salon pour les passagers de première classe des vols transcontinentaux, sans que cela relève du parcours du combattant, sans perturber le service des hôtesses et des stewards… sans marcher sur les pieds de son voisin. À l’heure où pullulent les offres de voyages bon marché et où les compagnies aériennes trouvent la facture pétrolière un peu chère et prennent le bouillon, ça ressemble vraiment à un fantasme irréalisable.

Reste que les nantis qui ne vont pas jusqu’à louer un jet privé pour se rendre là où les conduit leurs affaires ou leurs caprices, disposent de quelques alternatives. La classe affaires et la première classe offrent encore de belles alternatives. La compagnie aérienne nationale des Émirats Arabes Unis, « Etihad Airways » va plus loin encore et ouvre à ses richissimes clients de véritables suites dignes des plus beaux hôtels du monde.

Elle met à leur disposition des suites individuelles conçues pour offrir le must du must, avec comme atout principal un siège extra large convertible en un véritable lit de plus de 2 mètres, équipé d'un système de massage intégré avec support pour lombaires et appui-tête ajustable. Il dispose bien sûr de prises électriques pour ordinateurs portables, IPod et autres appareils électroniques…

Chaque suite est accessible par une porte coulissante et comprend une penderie privée, un mini-bar, un écran vidéo LCD de 58 centimètres proposant plus de 600 heures de divertissement. Les repas sont servis sur une table en bois extra large, tandis qu'un espace de séparation entre le siège peut être abaissé pour permettre un dîner jusqu'à quatre personnes. La cabine dispose aussi d’un vaste espace privé pour permettre aux passagers de se changer et de se rafraîchir après le décollage ou avant l'atterrissage. Dans cet espace: miroir sur pied, lavabo de style nouveau et un siège en cuir.

Pour James Hogan, le directeur-général de la compagnie : « C’est pendant une période de récession qu’une compagnie aérienne doit témoigner son engagement à offrir à ses passagers les plus hauts niveaux de service et les meilleures prestations. Les turbulences économiques qui touchent l’industrie aéronautique actuellement céderont bientôt la place à des temps plus cléments, et à ce moment-là nos investissements dans des produits innovants nous permettront de rester leader sur notre marché. »

Le premier appareil équipé de cette nouvelle Première Classe d'Etihad, un Airbus A340-600 neuf, rentrera en service à la fin août 2009. Fin 2010, tous les appareils de la flotte Etihad seront équipés des aménagements luxueux de cette Première Classe.

Mais là ne s’arrêtent pas les… menus avantages proposés – j’allais écrire offerts – à ses VIP du ciel. Etihad offre aussi à ses passagers Affaires et Première Classe les services d’un Maître d’hôtel à bord. Doté d'une expérience dans la restauration 5*, il est responsable de la qualité et de la mise en place des plats et des boissons servis à bord, et garants d'un service de grande qualité. À bord, les passagers peuvent prendre leur repas quand ils le souhaitent, avec le choix entre un menu gourmet à la carte ou une sélection de plats plus rapides.

Au départ d'Abu Dhabi, ils bénéficient des services d'un concierge qui veille, une fois arrivés en voiture privée à l'aéroport, à les accompagner dans l'espace d'enregistrement dédié aux passagers Premium. À l'aéroport d'Abu Dhabi, Etihad Airways dispose de salons Premium avec des espaces restauration ouverts à toute heure, des salles de réunions, une zone Wi-Fi, un Spa Six Senses, ainsi qu'un bar à champagne et une salle pour les amateurs de cigares…

Pour la crème de ce monde, il faudra bientôt réviser ses classiques et pour Georges Clooney remanier son texte. Etihad Airway : What else ?