Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Var : le Château Saint Roseline et le Château des Demoiselles

Crédits:
textes par

font leur show de printemps…


- Aurélie Bertin et le maître de chai, présentant le magnum Lampe de Méduse -

Lundi dernier, Aurélie Bertin avait invité au domaine ses clients et amis parmi lesquels on comptait de nombreux restaurateurs et sommeliers. Toujours bienvenue, la visite de la Chapelle, site classé monument historique, est une… bénédiction. On se plait à contempler les ex-voto, les œuvres de Chagall, Giacometti, Ubac… pénétrer dans l’Abbaye et le Cloître, redécouvrir les jardins complantés de platanes centenaires…

Le temps maussade ne parvint pas à gâcher la fête qui débuta avec la présentation et la dégustation du nouveau millésime (rosés, blancs et rouges) et du tout nouveau magnum Lampe de Méduse, un rosé très élaboré (27 € départ domaine). La dégustation des habituels crus classés que sont La Chapelle de Sainte Roseline (24 €), La Cuvée Prieuré de Sainte Roseline (15,60 €), le Cloître de Sainte Roseline, seul vin du Château présent en grande distribution (8,90 €), ne firent que confirmer tout le bien qu’on pense.

Cette année encore, ce sont les rosés et les blancs qui dominent. Ce n’est pas une surprise quand on connaît les techniques utilisées, l’effeuillage et l’effruitage manuels, les vendanges de nuit… Le millésime 2008 a été influencé par une pluviométrie assez généreuse et des températures estivales tempérées. Le fruit et la fraîcheur caractérisent les cuvées. On peut parler d’une acidité élevée qui n’est pas pourtant synonyme de verdeur.

Le déjeuner-buffet, aux couleurs des vins, permit aux visiteurs de faire le break. Aurélie en profita pour préciser quelques éléments phares du programme culturel et des événements de l’année en cours. Partenaire du Festival Gloriana, le Château Sainte Roseline propose, entre mars et septembre, 12 concerts. Ainsi, à La Chapelle : le 14 juin, le trio Berchot, Bride et Courrèges, le 15 juillet, soirée Mozart-Schubert, le 16, un sextuor de violoncellistes, le 17, c’est au tour des musiques tziganes d’occuper le site avant l’arrivée le 21 juillet du violoncelliste H.Avenesyan et du pianiste D.Saroglouo. Place ensuite à l’Opéra le 29 et à un duo flûte et harpe, le 11 septembre.

À tout cela, il faut aussi ajouter l’exposition des œuvres de Sylvie Gérard jusqu’au 21 juin, suivie par les sculptures de Jan Desmarets jusqu’au 30 septembre, suivies à leur tour par les peintures d’Yvon Grac jusqu’à la fin de l’année. Le 7ème Salon de la Rose et du jardinage se tiendra lui les 16 et 17 mai ; l’automne se fêtera le dimanche 18 octobre ; un avant goût de Noël aura lieu le 6 décembre ; Francis Gresse orchestrera le Salon de la carte postale ancienne le 27 décembre. L’année se clôturera enfin le soir du 31, de divine façon grâce au talent du chef du « Relais des Moines », Sébastien Sanjou


- Les Demoiselles…

Parmi les visiteurs ceux qui ne connaissaient pas encore le Château des Demoiselles furent invités à s’y rendre. À quelques vignes de là, après le village de La Motte, à 7 kms quand même, le château délicieusement restauré par Françoise Theillaud, la mère d’Aurélie, offre une vue superbe et imprenable sur les rochers rouges de Roquebrune-sur-Argent.

Comme pour la maison-mère, le Château est entouré de vignes qui produisent un vin plus accessible et, pour l’instant, moins ambitieux. L’accent est mis ici sur la Maison d’hôtes. Entouré d’objets qui ont tous une histoire à raconter, on a l’impression de se trouver plongé au cœur d’une saga provençale… avec en prime un confort de grand standing. Cinq chambres, une salle à manger qui peut accueillir 12 personnes, la piscine discrète, à l’arrière, la grande cheminée dominée par une majestueuse horloge murale italienne…

Pour ne pas être en reste, Les Demoiselles ont leur propre programme culturel avec des journées à thèmes, des expositions de peintures, des samedis « brocante »… plusieurs parcours pédestres balisés permettent aussi de sillonner les vignobles comme pour mieux s’imprégner de l’ambiance.