Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Le 14ème Marché de la truffe à Grasse et au Rouret

Crédits:
textes par
images par

le samedi 9 et dimanche 10 janvier 2010.

- Jacques Chibois et Michel Santinelli, pédagogues de la truffe -

Qui aurait dit, il y a 13 ans, que cette manifestation de la truffe, initiée par Jacques Chibois, dans sa Bastide Saint Antoine grassoise, prendrait une telle ampleur ?

Côté trufficulture, c’est déjà une réussite, avec des exploitations trufficoles qui se développent, un marché hebdomadaire de la truffe, tous les vendredis au Rouret, de la mi-décembre à mars, et un objectif de plantations, à terme, de 400 à 500 hectares, à raison de 20 à 25 hectares annuels. Le Syndicat des Trufficulteurs se frotte les mains, soutenu dans ses efforts par les mairies de Grasse et du Rouret, ainsi que par le Conseil Général et le Conseil régional. Dans la mesure où l’on trouve 70 % de la reine des truffes, la mélanosporum, en PACA, on comprend mieux la ténacité des promoteurs de ce développement. En plus de son côté gustatif, cette truffe noire présente bien d’autres atouts, à savoir la valorisation des terroirs, la protection contre les incendies… : c’est donc un facteur de développement durable. Maintenant, armons-nous de patience pour consommer nos truffes locales, un chêne truffier ne produisant qu’à partir d’une décennie.

Cette année encore, les organisateurs ont fait appel à un peintre célèbre pour réaliser l’affiche de ce 14ème Marché de la Truffe, afin de faire connaître la truffe par le biais de l’art, autrement que dans l’assiette. C’est Théo Tobiasse, azuréen d’adoption depuis 60 ans, qui l’a réalisé, avec un dessin teinté de sensualité : un femme nue sautant de joie au-dessus d’une superbe truffe.

Rendez-vous est pris samedi 9 janvier à la Bastide Saint Antoine, dès 9 h.30, pour partir à la découverte des stands gourmands de truffes et de produits régionaux, assister à des démonstrations de chiens truffiers, de plats à base de truffes cuisinés par de grands chefs locaux, découvrir des vignobles régionaux, déguster des petits en-cas truffés (pour 2 ou 3 €) et s’inscrire, pour ceux qui le désirent, au fameux déjeuner autour de la truffe que Jacques Chibois concocte tous les ans (110 €).

  • La Bastide Saint Antoine – 48 avenue Henri Dunant – Tel : 04 93 70 94 94

- le lendemain, re-belote. Au Rouret, dès 9 heures du matin, des animations festives auront lieu toute la journée, avec un marché provençal sur la place du village, une visite commentée du champ truffier expérimental et des conférences sur la trufficulture.