Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Monaco : des « Princesses de la Méditerranée » en danger,

Crédits:
autre

le prince Albert premier à vouloir les défendre…

- entourant le Prince Albert, Marina Grosoli Kerwat et Rosalba Giugni -


C’est avec un diner-débat, qui s’est déroulé en présence de SAS le Prince Albert II, que l’Association Monaco-Italie, présidée par Madame Marina Grosoli Kerwat, concluait ses activités pour l’année 2009.

Le débat animé par Mme Rosalba Giugni, Présidente de l’association italienne « Mare Vivo », avait pour thème la protection de la Mer Méditerranée. Son association œuvre depuis plus de 25 ans pour la cause environnementale marine. En partenariat avec le Ministère italien de l’Environnement elle organise différentes campagnes de dépollution maritime dans les ports de son pays.

Lors de cette soirée, qui se déroulait dans le Salon Excelsior de l’Hôtel Hermitage, Mme Giugni a insisté sur la nécessaire protection des Posidonies, « Princesses de la Méditerranée » comme elle se plait à les nommer. Véritable emblème de la richesse de la biodiversité de notre « mare nostrum » la Posidonie n'est pas une simple algue mais une plante marine, au sens propre, avec des feuilles, des fleurs et des fruits. Vivant uniquement en Méditerranée, mer partiuclièremetn fragile et vulnérable, en formant de vastes prairies, elle forme des « forêts » marine qui offrent nourriture et refuge à une grande quantité d'organismes marins.

Comme la forêt amazonienne pour le milieu terrestre, ces prairies de Posidonies sont de vrais « poumon sous-marin » jouant également un important rôle comme barrière contre l'érosion des côtes… leur disparition représente un grave danger tant écologique qu’économique. Nombre de raisons sont la cause de leur raréfaction. Les mauvaises habitudes de plaisanciers peu respectueux de la biodiversité et de l’état de la mer, contribuent à cet état de fait tandis que les armateurs continuent, en toute impunité lorsqu’ils sont en dehors des limites des eaux territoriales, à nettoyer leurs ballastes et à nettoyer leurs cuves à mazout…

  • Lors de cette soirée, on notait également la présence d’Eric Guazzonne, Jean-Luc Van Klavaren, Richard Milanesio et Gaetano Scullino, Maire de Ventimiglia, venu en voisin et en ami de l’Association Monaco-Italie.
- mention : www.pariscotedazur.fr – novembre 2009 – magazine fondé en 1959 -
- écrire au journal, se désabonner -