Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Blog note : les titres de l’actualité,

Crédits:
textes par
Catégorie Pieds dans le plat

à la va vite…

  • Le quotidien sportif l’Equipe titrait : « Blanc : Bordeaux a été supérieur ». Le journaliste aussi !
  • Ségolène Royal. La perdante à l’élection présidentielle et au secrétariat général du PS se représentera, quoi qu’il arrive en 2012. C’est une certitude et au PS, c’est un gros problème, un handicap même. Faut-il se résoudre à marcher avec elle et la présenter ou faut-il présenter un candidat qui n’aura aucune chance de gagner mais qui le fera sans doute perdre ?
  • Pour Malek Boutih, ancien président de SOS Racisme et ancien secrétaire du PS, son parti n’avait aucun intérêt à gagner la dernière présidentielle, pas plus qu’il en a, d’après lui, à la prochaine… Voilà qui dérange les stratèges de la rue Solferino à l’heure où ils envisagent avec optimisme les élections régionales.
  • PS toujours qui enregistre la candidature à la candidature de Julien Dray en Ile-de-France. Cet homme toujours à l’heure, député de surcroît, chercherait-il un autre mandat pour, comme Charles Pasqua, assurer un peu plus son immunité ?
  • Ségolène encore. Elle reconnaît, à l’insu de son plein gré, que Nicolas Sarkozy n’a pas tort (une autre façon de dire qu’il a raison)) de mettre en valeur la Marseillaise et de poser les questions (qui dérangent) sur l’identité nationale, thème dont elle avait fait largement usage lors de sa campagne. Usage qui ne ravissait pas les pontes de son parti qui voyaient-là l’apologie d’un nationalisme déguisé. Quelle nation, quelle Europe veulent donc les socialistes ?
  • À la question du Parisien, sur la Burqa, Ségolène Royal répond qu’elle ne doit pas être acceptée sur le territoire français. D’ajouter : « Faut-il pour autant faire une loi ? Je ne le pense pas. Cela risquerait de susciter un effet provocateur et de multiplier le port de la burqa. Il faut faire attention à ne pas instrumentaliser cela. » Ne sommes-nous pas pourtant dans un état de droit ? À force d’éviter les conflits potentiels, ne montrons-nous pas aux autres notre faiblesse ?
  • Si Ségolène est le gros problème du PS pour les présidentielles, Dominique de Villepin deviendra-t-il pour autant le talon d’Achille de Nicolas Sarkozy ? L’homme n’est jamais passé par le jugement des urnes et pense que l’exposition médiatique du procès Clairstream pourra lui donner une plus grande légitimité. Attendons le verdict avant de nous prononcer
  • La Marseillaise à l’école : 77% des Français seraient pour, annonce un sondage. Ayons l’espoir que ceux qui l’apprendront à l’école ne la siffleront pas dans les stades…
  • Le droit au logement. Deux ans après son instauration, le bilan est mitigé, affirment les associations de défense des mal logés. Qui pouvait raisonnablement croire qu’il suffisait d’une loi pour résoudre cette véritable quadrature du cercle. Car, au rythme de l’immigration légale et illégale mais régularisée, cela ressemble un tonneau des Danaïdes, une course vers l’impossible.
  • La trêve hivernale des expulsions locatives va permettre à des milliers nombre de personnes de rester, sans payer de loyer, dans des habitations privées. Il y a certes ceux qui sont dans des situations inextricables et qui méritent compassion et aides concrètes. Il y a aussi tous les autres (dont beaucoup d’illégaux) qui profitent d’un système qui n’est pas sans perversion en donnant souvent plus de droits aux délinquants qu’aux victimes. On aimerait bien savoir comment réagiraient certains membres de ses associations de défense des sans logis, s’ils avaient comme locataires de leur résidence (dont le crédit courre encore et dont ils doivent régler les impôts fonciers) des personnes insolvables et ne réglant pas leur loyer pendant des mois, voire des années… cela en toute impunité, en toute légalité.
  • Nice. « Le centre de tri postal de l'aéroport définitivement sauvé. » C’est ainsi que titre le quotidien azuréen. Le terme définitivement est racoleur mais peu approprié. Il n’y a que la mort qui soit définitive et encore, il y en a toujours qui croit à la… résurrection… Quoi qu’il en soit, l’aéroport a signé un bail de 10 ans (on est ici, loin du définitivement). La Poste va investir « 15 millions € dans sa rénovation pour en faire une base postale de référence en France. On y travaillera dans de bien meilleures conditions et le service rendu aux usagers sera aussi meilleur », dixit Christian Estrosi. Où trouvent-ils, chaque jour que… Dieu fait, tous ces millions ?
  • RTE. Le gestionnaire du réseau de transport électrique annonce une baisse de la production d'électricité pour cet hiver. Alors que jusque-là la France était exportatrice, elle devrait même passer du côté des nations importatrices. C’est que, comme la population et le nombre de véhicules électriques et de chauffages utilisant cette source d’énergie… la consommation ne cesse d’augmenter. Quant aux températures hivernales, elles risquent de faire dangereusement pencher les déficits énergétiques et budgétaires. À moins que les bouleversements provoqués par les changements climatiques nous réservent un hiver doux et fassent ressembler le sud du pays au nord de l’Afrique… Mais pas trop doux quand même car alors EDF et RTE perdraient beaucoup d’argent. Leurs recettes et leur bénéfice éventuel, dépendent ne l’oublions pas, de notre consommation. Quant aux contrats avec nos fournisseurs d’électricité extra communautaires, ils sont déjà signés… Cet hiver certains devront choisir : laisser leur voiture électrique au garage ou baisser de plusieurs degrés le chauffage de leur appartement.