Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cybernews radicales…

Crédits:
textes par
Catégorie Pieds dans le plat

De tout, de rien mais encore de quelque chose…

  • Mais qui connaît Eric Besson ? Ségolène Royal aurait dû retourner sept fois sa langue dans la bouche avant de prononcer cette phrase qui n’a fait que renforcer la stature du personnage, devenu une bête politique. Passé d’une cantine à une autre, bon chic bon genre, gendre idéal, il est prêt à bien des compromis pour être du bon côté du manche…pour copiloter l’avion et se trouver le plus près possible du commandant de bord.
  • Quatre euros de plus. C’est l’augmentation de la redevance télé votée par nos sénateurs. Cette mesure sera-t-elle suffisante pour accéder enfin à une télévision publique de qualité ? Rien n’est moins sûr, il en faudrait beaucoup plus pour arriver à la cheville de la BBC de nos euro- sceptiques de voisins…
  • Savent-ils lire, écrire, compter ? Jusqu’à quel point ? C’est ce que diront les résultats des tests soumis aux enfants du CM2 de nos écoles. Les enseignants n’étaient pas spécialement chauds. À quoi bon ces tests ? Ils savent bien eux, où en sont leurs élèves et à quelle distance des objectifs ils sont rendus. La petite prime de 400 € qu’ils devraient pourtant toucher ne les laissera pas indifférents, de quoi compenser les jours de grèves…pour les grévistes, pour les autres, ce sera cadeau.
  • Un bonus de 400 %. Les épreuves du Bac débuteront le 18 juin prochain, celles du Brevet le 30. Les conseils de classe seront, eux aussi, repoussés. Au 8 juin, pour les terminales générales et technologiques, à partir du 11 juin pour les classes de premières et du 15 juin pour les collèges et les secondes. Cela voudrait-il dire que nos écoliers, sous la férule de leurs profs, étudieront jusqu’à ces dates-là ? Que le mois de juin sera vraiment… ouvré ? Pour faire passer la sauce, le coût de correction d'une copie sera revalorisé passant de 1,06 € ou 1,32 € en moyenne à un auguste 5 €, soit une augmentation de plus de… 400 %. Une façon comme une autre de dédommager les jours de grève, jours perdus pour les élèves. Que demande le peuple des enseignants, à la veille de deux mois de congé !
  • Jean Leonetti prudent. Invité par Bernard Brochand qui s’exprimait l’autre jour dans Nice-Matin à réaliser une grande intercommunalité propre à faire le pendant de celle qui existe à l’Est du département et qui rassemble la moitié des habitants éparpillés sur 27 communes, le député-maire d’Antibes manifestait une certaine retenue. Même s’il n’est pas totalement en phase avec Christian Estrosi, l’homme fort du département, il fait preuve de sagesse en s’interdisant de construire une intercommunalité par rapport à une autre, une intercommunalité « sur la défensive ». Constatant les profondes dissensions entre les majorités élues à Cannes et celles de Mandelieu et du Cannet, il fait aussi preuve d’humour. Pas question d’être pris entre deux feux et de jouer, à son corps défendant, le pompier, encore moins disait-il à faire « le juge de paix, ni Zorro, ni le Père Noël ».
  • Le miracle de l’Hudson River : Nice-Matin, mettant en exergue les paroles d’un spectateur, titre sur quatre colonnes : « Je sais que Dieu existe parce l’avion est resté en un seul morceau ». Que doivent conclure les parents des morts de Gaza, des victimes d’attentats suicides en Israël, des moines bouddhistes au Tibet ? Que Dieu n’existe pas ? Sans doute, n’ont-ils pas le même Dieu ! Après tout Dieu n’est peut-être pas aussi grand que ça…