Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Une bonne façon de se mettre au vert :

déguster les salades, herbes et fleurs de Marius Auda.

Crédits:
textes par
images par


- "je vous ai apporté des… fleurs, à manger" -

Les agapes de fin d’année terminées, c’est le moment de se « mettre au vert ». Et si on prenait cette formule au pied de la lettre ? À Gattières, la famille Auda cultive une large gamme d’herbes aromatiques, de jeunes pousses de salades et de fleurs comestibles.

Tout a commencé il y a 70 ans avec Marius et Adèle Auda qui développent aux alentours de Nice, l’élevage et le maraîchage. Heureusement, leurs 3 fils partagent leur passion et, au début des années 60, orientent les cultures vers le « primeur » pour les distribuer entre Nice et Paris. L’affaire marche bien, les femmes s’y investissent et, à l’écoute des marchés, ils créent une nouvelle gamme : les « Fils de Marius Auda » qui propose en 1976 fraises et courgettes fleurs aux grands restaurants.

Les goûts évoluent, la mode aussi. Dès 1980, la famille s’oriente vers l’herbe aromatique et la jeune pousse et distribue aussi à travers l’Europe et le Canada. Puis, c’est la rencontre avec les Frères Ducros, le lancement de la 1ère gamme d’herbes prêtes à l’emploi commercialisée en grande surface. Il y a 10 ans, la 3ème génération d’Auda est arrivée : une nouvelle évolution sans révolution ! Les pieds profondément enfoncés dans le terroir, (en un mot comme en cent, ce sont des paysans !) ils modernisent la production, s’adaptent aux draconiennes règles d’hygiène européennes, et se lancent dans la production de fleurs comestibles.

Aujourd’hui, les produits Auda sont largement distribués. Avec les salades, on part à la découverte de saveurs inédites, fraîches et légères, comme les pourpiers (d’hiver et d’été), les pousses de betterave, de moutarde, d’épinards, de Tatsoï (chou asiatique) et un superbe assortiment qui marie mesclun, épinards, Mizuma (autre variété de chou asiatique) ou pourpier et fleurs comestibles. Pour les herbes aromatiques, on reste certes plus classique, mais la gamme est étonnante : pas moins d’une trentaine de plantes différentes.

Quant aux fleurs comestibles, on aime de plus en plus y goûter. Une douzaine de variétés, aux saveurs surprenantes, accompagnent les salades, s’utilisent en beignets, en décoration, en infusion, gelée, confiture, boisson, condiment… les chefs de cuisine adhèrent. On déguste ainsi bégonia, capucine, muflier, pensées et autre bourrache (au surprenant goût d’huître, un délice !).

Se mettre au vert ainsi est loin d’être un pensum : place à nos fourchettes allégées.

  • Marius Auda – 1019 route de la Baronne – Plan de Gattières – 06510 - Gattières – Tel : 04.93.08.10.30