Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cannes : le Maroc en « Guest Star »

Crédits:
textes par
images par

sur la terrasse du Palais Stéphanie…


- Gaby Sacuto, les six chefs de La Palmeraie, Yves Sacuto, Jean Philippe Gueriaux directeur général de la restauration -

À l’occasion de la sortie du Guest Guide 2008-2009, réalisé par Gaby Sacuto, l’équipe de la Palmeraie Golf Palace de Marrakech s’est surpassée lors d’un dîner sur le toit-terrasse du Palais Stéphanie, ex Noga Hilton.

En effet, le guide, édité par R.C.I. (groupe de presse auquel appartient le magazine Vins & Gastronomie) qui invite à voyager de Paris à Nice, Cannes, Monaco, Saint-Paul de Vence, Saint-Tropez, en passant par la Champagne, la Route des Vins de Provence, et l’Italie, a mit cette année à l’honneur ce superbe complexe touristique de haut de gamme qu’est la Palmeraie Golf Palace, avec son hôtel principal de 320 chambres, le Pavillon du Golf (44 suites de grand luxe), Les Jardins d’Inès (26 suites) et la résidence hôtelière Le Palmeraie Village. On peut y vivre totalement en autarcie, profiter du golf de 18 trous, avec extension à 27, de grandes piscines, boutiques, centre de conférence sans oublier les nombreux points de restauration.

D’abord, les Français, avec, au Pavillon du Golf, le chef bi-étoilé qui s’occupe du restaurant gastronomique « Dar Ennasim », Fabrice Vulin. Au Jardins d’Inès, Jean-Marie Gueraische, qui avait ouvert avec Christophe Leroy La Table du Marché à Marrakech, s’est vu confier les fourneaux du restaurant éponyme.

Quant à Christophe Leroy, il a développé un nouveau concept au cœur de l’hôtel de La Palmeraie : Leroy’s Kfé où toutes les envies de gourmandises sont satisfaites de midi à minuit. Ensuite les 4 restaurants de détente aux cartes légères, situés soit près du golf, soit au bord des piscines, dont le Kiotori Club qui propose des spécialités japonaises.


- toujours sur la terrasse du Palais Stéphanie…

Lors de la soirée cannoise, c’est la brigade du Narjis, dont le chef est une femme, qui est venue régaler les convives avec de la gastronomie marocaine : après une avalanches de fines salades marocaines, les convives ont pu déguster un pavé de daurade à la charmoula (mélange d’épices : paprika, safran, ail, citron, persil et huile d’olive), suivi d’un tagine d’agneau aux poires fraîches et fruits secs. En dessert, il y avait le traditionnel thé à la menthe accompagné de pâtisseries orientales. Il ne restait plus, pour compléter ce voyage… gastronomique, qu’à s’imaginer sous le ciel… étoilé de Marrakech.