Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

UMP : le temps des déchirures…

La presse nationale n’a d’yeux que pour Reims, Nice et Paris. Cannes est un trop petit poisson.

Catégorie Les paradoxales

Ces sont ces grandes villes qui captivent les commentateurs politiques, plus que les petites. Pourtant Cannes, l’internationale, est, après Paris, la seconde ville de congrès de France…

Comme des autres… citées, elle est au prise avec un drame cornélien comme notre histoire politique est friande. Un jeune loup, Philippe Tabarot, rêve de ravir au châtelain en place, Bernard Brochand, la belle de ses rêves, Cannes… Les deux ont des arguments et surtout ils sont issus du même lit, l’UMP. Pour elle, le choix est difficile, de ses deux enfants, qui habiliter ? Et doit-elle, une fois le choix fait, vouer l’autre fils aux gémonies, le destituer, le renier, le priver de son appartenance… à la majorité présidentielle ?

En de pareils cas, il est le plus souvent d’usage d’avoir recourt à une sorte de subterfuge qui ne trompe que l’électeur naïf, « la mise en congé de parti ». C’est la formule qui a été choisi à Reims. Renaud Dutreil ancien ministre sous Villepin s’oppose à une ex-autre ministre de la… cohésion sociale, Catherine Vautrin ; le premier obtenant l’investiture, l’autre la mise entre parenthèse… juste le temps que tout se calme.

A Nice, c’est le sortant, Jacques Peyrat, qui perd la confiance du parti mère… Le fils prodigue, Christian Estrosi, est le nouveau favori. Son OPA sur la capitale azuréenne était préparée de longue date. Bébé Médecin, il savait qu’un jour ou l’autre, il faudrait prendre Nizza la Bella

Dans tous les coins de l’hexagone, les antagonismes qui nous opposent trouvent leur aboutissement dans ces élections municipales. Les partis ont leur mot à dire certes mais ce sont avant tout des affrontements singuliers, des personnalités qui se font face avec leurs défauts et leurs qualités, leur assurance ou leur arrogance… leur simplicité ou leur malice ; des femmes et des hommes à la recherche, les uns d’un job, les autres d’une raison de vivre, d’un accomplissement au service de la collectivité. C’est sans doute pour cela que ces rencontres, miroirs de nos contradictions et de nos incertitudes, nous enfièvrent tant !

Alain Dartigues

- mention : www.pariscotedazur.fr – décembre 2007 -
- contact, abonnement, désinscription -