Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Les pesticides : votre avis l'intéresse.

le Ministère de l’environnement sollicite les internautes.

Crédits:
textes par

Une première. Le ministère de l’environnement sollicite l’avis des internautes sur deux projets de textes européens qui entendent promouvoir une utilisation durable des pesticides. Cette consultation vise à préparer les négociations européennes sur ces mêmes textes.

Le projet de directive prévoit notamment la sensibilisation des utilisateurs de pesticides aux risques encourus, l’interdiction de la pulvérisation aérienne, la définition de zones au sein desquelles l’utilisation de pesticides est interdite ou strictement limitée, l’établissement de plans d’action nationaux. Avec comme objectif avoué une réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides, pour la santé humaine et pour l’environnement. Une telle réduction pourrait être obtenue grâce au remplacement des substances les plus dangereuses par des substances moins nocives.

Les environnementalistes de tout bord ne vont pas se plaindre de cette initiative mais pourraient faire remarquer que les risques, on les connaît depuis longtemps. Que depuis longtemps des milliers d'hommes et de femmes sont morts à cause des mauvais usages des pesticides ! Que des milliers d'hommes et de femmes vont continuer à mourir dans les pays en voie de développement où, peu de précaution sont prises lors de leur manipulation …

Quant aux dangers courus par les consommateurs, c'est une autre histoire. Les risques sont plus difficiles à mesurer car les empoisonnements qu'ils induisent sont sournois et lents. Pour ajouter à la liste : la pollution des nappes phréatiques qui récupèrent l'excès de ces produits. L'étiquetage le précise bien, tous ces produits sont extrêmement toxiques…

Si vous souhaitez quand même donner votre avis - pour une fois qu'on vous le demande - contactez la Direction de l’eau avant le 15 décembre prochain. A l’adresse suivante : edwige.duclay@ecologie.gouv.fr avec pour objet de message "consultation textes européens". Bonne chance !

A Bruxelles, la Direction générale de la santé et de la consommation, a l'air, elle, de savoir déjà de quoi il retourne. Elle vient de publier un rapport qui annonce, qu'en effet, en Europe, 47 % des fruits, légumes et céréales sont contaminés. De quoi décourager les végétariens de persévérer…