Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Provence : début des vendanges !

Crédits:
autre

Même si quelques coups de sécateurs ont déjà été donnés ici et là, c'est lundi prochain que les choses sérieuses commenceront. Un peu plus tôt que d’habitude, grâce à des conditions météorologiques favorables.

L’hiver pluvieux a permis en Provence une bonne recharge des nappes phréatiques. Le printemps particulièrement clément, sec même (mais le vignoble n’a pas souffert de déficit hydrique grâce aux pluies de juin et aux divers épisodes orageux de juillet), a permis une floraison précoce, de 5 à 10 jours par rapport à la moyenne. Une avance qui s’est un peu réduite en raison des températures plutôt fraîches de cet été, surtout les nuits. Au final, des conditions favorables à la maturité phénolique des cépages locaux, et donc à la qualité des arômes. L’état sanitaire du vignoble provençal est très bon. Les prévisions s’orientent vers une bonne qualité du raisin récolté et des volumes légèrement supérieurs à ceux de l’année précédente, ce qui est une bonne nouvelle car dans les caves les stocks sont au plus bas.

Les Vins de Provence (AOC Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence), représentent 600 producteurs et 72 sociétés de négoce sur une superficie de 27 000 hectares dans les Bouches-du-Rhône, le Var et une enclave dans les Alpes-Maritimes. Environ 170 millions de bouteilles sont produites chaque année. La Provence est la première région en France productrice de vin rosé AOC avec 38% de la production nationale. La consommation de vin rosé a plus que doublé en 20 ans, passant de 10,8% de la consommation totale de vin en 1990 à 25,7% aujourd’hui.

Le rosé, peut être à juste titre considéré comme une spécialité en Provence, première région productrice avec 38% de la production nationale AOC. La technique de cueillette est de plus en plus pratiquée et se justifie par les fortes chaleurs estivales. Cette technique contribue à la qualité du rosé… Ces vins de Provence réussissent à l’export avec des volumes en progression sur l’ensemble des marchés, en Asie notamment.

Parallèlement à cette industrie, se sont développées des activités regroupées sous… l’appellation « œnotourisme ». Ainsi,la Route des Vins de Provence vient tout juste de se créer. Une belle occasion pour la suivre à la rencontre de vignerons soucieux de partager leur connaissance et leur amour du métier. Au programme : participation à la cueillette, apprentissage des techniques de vinification, dégustations…