Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Œnologie : Le Champagne Malard fête le printemps

avec un brut rosé digne des meilleurs millésimes...

Crédits:
autre

L’hiver s’en est allé, le printemps annonce un été précoce et à priori favorable à des vendanges qui pourraient être avancées. Mais laissons faire la nature, c’est elle qui commande et réagit en fonction de ses seuls critères même et parfois surtout, si nous intervenons à tous les niveaux. Ainsi, ce n’est pas pour rien que des changements climatiques drastiques s’installent… quant à nos actions sur les essences végétales, vignes comprises, elles ont permis, au fil des ans de sélectionner les meilleures espèces, les meilleurs plants. Ceraines piquettes sont devenus en quelques siècles, à force de travail, de grands vins.

 

Le Champagne a, lui, gagné rapidement ses lettres de noblesse, imposé un territoire et une technique qui ne cesse de se perfectionner. De nombreuses Maisons inspirent le respect et produisent de grands crus. La Maison Malard fait partie des enseignes qui élaborent des cuvées haut de gamme. Ainsi son « Excellence Brut Rosé », tombe à pic dans cette période de l’année où l’on fête le printemps et les mamans… Son côté aérien a de quoi séduire. Magnifiquement assemblé (Pinot Noir 60%, Pinot Meunier 10%, Chardonnay 30%), ce Champagne consommé à la bonne température, sera particulièrement apprécié lors de l’apéritif et conviendra pour fêter un événement… heureux.

L’œnologue de service a rendu son verdict. À l'œil : couleur rosée aux reflets cuivrés, avec une effervescence généreuse, fine et animée ; au nez : arômes délicats de fraise des bois, framboise et mûre sauvage ; en bouche : arômes de fruits balancés par des nuances chocolatées et des parfums de fruits secs avec des saveurs de fraise des bois, framboise et mûre sauvage.