Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Monaco : Claude Novaro en toute transparence…

Crédits:
autre

« La magie du verre. »

La Maison d’Amérique Latine exposera du 16 décembre au 6 janvier 2010 les toutes dernières créations de Jean-Claude Novaro, essentiellement des grandes pièces, vases, coupes et personnages.

Parcours exemplaire autant qu’exceptionnel, Jean-Claude était pourtant mal parti dans la vie. Orphelin de mère à l’âge de 13 ans, en mauvaise santé, il entre à 14 ans en apprentissage chez Eloi Monod qui le prend en charge comme un fils et lui permet de devenir maître-verrier en seulement six années.

Il dirigera la verrerie avant de se lancer dans une carrière en solo. Il jongle avec les émaux, les oxydes, l’or et l’argent, devenant une sorte d’alchimiste au pouvoir magique. Il met tous les atouts de son côté, allant à la rencontre de scientifiques capable de l’éclairer sur la chimie du verre et des minéraux. Il explore, il expérimente, il transmute, il invente. Les résultats sont étonnants et… lumineux.

Ses œuvres font le tour du monde des Musées et des galeries, c’est la consécration ! Aux Etats-Unis, c’est Barbara Sinatra qui le parraine. Mais malgré les ponts d’or et de dollars qui lui sont proposés, il ne cède pas aux sirènes de l’Oncle Sam. De retour au bercail, de retour à Biot et à ses muses, il garde son équilibre et ses sources d’inspiration.

Aujourd’hui, à 66 ans, Jean-Claude Novaro est toujours présent dans cette ville devenue la cité du verre travaillé et des verriers comme celle de Vallauris est celle de la céramique.

  • Vernissage le mercredi 16 décembre, à 19 h, Maison d’Amérique Latine, Europa Résidence, Place des Moulins – Monaco –