Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Carros : une clown pour mieux apprivoiser la mort...

Catégorie Les Arts au soleil

L’association Forum Jacques Prévert a présenté le jeudi 19 avril le spectacle « Emma Mort même pas peur » Salle Juliette Gréco à Carros. Mise en scène par Kristin Hestad, composition musicale : Mauro Coceano, décor et inventions : Didier Jaconelli, costumes : Anne de Vains, création lumière : Emmanuelle Faure, écriture et jeu : Meriem Menant.




Meriem Menant a donné naissance au personnage d’Emma en 1991. Depuis elle a enchaîné l’écriture et les spectacles. Emma la Clown s’est déjà penchée, notamment, sur la psychanalyse (Emma sous le divan) et la physique quantique (Dieu est-elle une particule ?) et propose avec Catherine Dolto, des conférences sur des sujets aussi fondamentaux que la venue au monde (La Conférence), l’amour (Grand Symposium) ou la survie de l’humanité (Z’humains !).


Dans « Mort même pas peur », elle va expérimenter la mort pour nous, public. Emma veut se rassurer et aussi nous rassurer. « Après tout la mort, c’est pas si terrible que ça ! » Mais il faut se préparer et donc procéder à une répétition Elle commence par la rédaction d’un testament comme pour nous aider à apprivoiser l’idée, l’idée de mourir.


Quant le cercueil arrive sur scène et qu’elle ouvre le couvercle et dit : « qui y va ? » Le public rit et rit encore quand elle nous explique son « comment » entrer dans la boîte. Emma la Clown va alors vaillamment (ou presque !) traverser les différentes étapes qui font passer l’être humain de vie à trépas. Et puis à un moment elle arrête d’avoir peur et accepte.


Tendresse, douceur, délicatesse, poésie, nous confrontent avec drôlerie à nos questions existentielles. Le thème de la mort est abordé sans morbidité ou cynisme. Les supports sonores et visuels sont de réelles bonnes surprises qu’Emma nous offre avec talent et générosité.

Le public ressort bouleversé mais joyeux. Un spectateur avoue : avec ça, on a moins peur de mourir et encore plus envie de vivre !


Laurence Bargis