Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Côte d’Azur. La Trinité en toute Transparence…

La résidence Transparence, un programme immobilier original en faveur de la mixité sociale dont le défi a consisté à réunir pour la première fois sur un même palier, propriétaires privés, locataires et acquéreurs sociaux. Une initiative qui a le mérite de casser les codes et d’offrir de belles perspectives aux enjeux de notre société.




Près d’une soixantaine de personnes - partenaires du projet, élus azuréens et habitants ont participé à l’inauguration de la résidence Transparence, organisée le 24 février dernier au sein de l’îlot Blanqui, à La Trinité. A l’initiative de la Mairie, ce programme immobilier en faveur de la mixité sociale, porté par la Métropole Nice Côte d’Azur et le Bailleur social Grand Delta Habitat a été conçu par le cabinet d’architecture In Situ et réalisé par l’opérateur Bouygues Immobilier.


Du studio au 5 pièces, les 71 logements, fonctionnels et sécurisés, dotés de 71 places de stationnement en sous-sol, bénéficient d’une architecture de qualité. Ils sont agrémentés de vastes patios intérieurs et en débord de façades, de balcons spacieux ou de larges terrasses. Trois commerces s’installeront au printemps au pied de chaque immeuble. La résidence répond aux plus récentes exigences de confort et de respect de l’environnement. L’opérateur Bouygues Immobilier a ainsi mis en place, outre un système de production d’eau chaude sanitaire solaire collective avec appoint gaz, un compteur intelligent individuel pour inciter les résidents à mieux contrôler et optimiser leur gestion des dépenses énergétiques.


La sénatrice Dominique Estrosi-Sassone mettait en avant le fait que « jusqu’à présent dans les programmes immobiliers, les opérateurs prévoyaient un bâtiment pour les logements sociaux, un second pour les logements en accession maîtrisée et l’instauration de locataires sociaux près des cages d’escalier. Avec le projet Transparence, la gageure a consisté à réunir pour la première fois sur un même palier, propriétaires privés, locataires et acquéreurs sociaux…. »


Aurélie Delacroix, récemment installée dans un logement social (en accession maîtrisée grâce au 1% patronal) témoignait de sa satisfaction : « Mon mari est proche de son travail, les enfants bénéficient d’un cadre de vie agréable et spacieux. Installés depuis à peine un mois, nous avons d’ores et déjà noué de nombreux contacts avec nos voisins de palier.»


Cette initiative a le mérite de casser les codes et d’offrir de belles perspectives aux enjeux de notre société. A suivre avec attention et sans idées préconçues...