Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Des bandes dessinées pour ne pas mourir idiot...

Quand la culture s’invite, en dessins et en textes.

Catégorie Les paradoxales

Notre civilisation européenne est évidemment judéo-chrétienne. Mais n’oublions pas qu’elle s’est construite sur le terreau de la civilisation grecque. Elle y a laissé des traces tangibles dans nos langues, notre mode de vie et de penser. La mythologie nous accompagne à l’insu de notre plein gré…


Les éditions Glenat ont chargé Luc Ferry, ex-ministre de l’Éducation nationale et philosophe de... plancher sur une BD accessible à un large public qui illustrerait les mythes véhiculés par l’ILIADE qui voit la confrontation entre mortels et immortels ou les querelles divines se matérialiser dans le destin des hommes. Un triptyque dont les 2 premiers tomes sont parus. 

Le tome 1 « La pomme de discorde » fait référence à la guerre de Troie.  

En face de la citadelle imprenable de Troie se tient l’armée grecque. Une terrible guerre dure déjà depuis dix ans... Pour Ménélas, roi de Sparte, c’est une question d’honneur suite à l’enlèvement de sa femme Hélène par Pâris, prince de Troie. Agamemnon, le frère de Ménélas, y trouve le prétexte de faire tomber la cité mythique pour étendre son empire. Achille, le plus grand des guerriers grecs, voit là l’occasion d’entrer dans la légende. Mais ces hommes, si puissants soient-ils, ignorent qu’ils ne sont que des pions. Que Troie forme le plateau d’une funeste partie d’échec dont seuls les dieux sortiront vainqueurs... 



Le tome 2 « La guerre des Dieux » vient de paraître. 

Pour mettre un terme aux combats qui s’éternisent, grecs et troyens décident d’envoyer chacun leur champion respectif : Ajax et Hector. Mais les deux héros, de force égale, n’arrivent pas à se départager. L’issue de la guerre de Troie semble bien incertaine, surtout qu’Achille refuse toujours d’aller se battre... et que les dieux n’ont pas fini de venir y régler leurs querelles personnelles. 

Cette série éminemment pédagogique autant que plaisante à compulser est une œuvre collective. Outre Jean-Luc Ferry comme animateur principal et Pierre Taranzano, dessinateur de talent, Didier Poli et Clotilde Bruneau ont travaillé le scénario tandis que Stambecco s’appliquer à rendre les couleurs... 

Chaque ouvrage de la Collection « La Sagesse des mythes »,
Éditions Glenat - 56 pages - 14,50 €.