Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Vendanges précoces pour les Vins de Côtes de Provence Pierrefeu...

Le terroir de Pierrefeu, situé sur 12 communes, bénéficie d’un climat chaud et de sols pauvres et caillouteux propices à l’élaboration de rosés et de rouges à l’intensité aromatique caractéristique. Ses vins, classés en AOP Côtes de Provence, répondent aux critères de la nouvelle dénomination de terroir Pierrefeu, gage d’excellence. Le millésime 2016 s’est distingué au Concours Général Agricole de Paris et affiche 5 médailles à son palmarès (2 médailles d'or en rosé, 2 médailles d'argent dont une en rouge et une en rosé ainsi qu’une médaille de bronze en rosé).


Les vendanges ont commencé sur le terroir de Pierrefeu depuis la semaine dernière. Malgré une saison marquée par le manque d’eau, l’optimisme est de rigueur. Pour Robert Ghigo, le président de l’Association : La vigne n’est pas un métier comme un autre, c’est avant tout une passion ! A l’image des vendanges effectuées en ce moment, qui représentent le fruit de toute une année de travail pour nous tous. » Profitant de l’occasion, il rappelait les différentes techniques utilisées :

    - les vendanges manuelles permettant d’effectuer un tri rigoureux des raisins grâce aux vendangeurs qui ramassent les baies avec précision, manuellement. Cette technique est souvent utilisée pour les parcelles difficiles d'accès, placées sur les hauteurs.

    - les vendanges mécaniques pour une vendange assez rapide et qualitative. Les machines à vendanger, équipées de batteurs, font vibrer les pieds de vigne afin de détacher les raisins mûrs de leur grappe tout en respectant l'intégrité du raisin. Ce dernier est ensuite stocké dans une benne située sur la machine.

    - la plupart des vendanges sont effectuées la nuit (à 99%) afin de garder des raisins frais qui fermenteront plus tard. Ces récoltes donnent des vins fruités et croquants dans des régions soumises à de fortes chaleurs pendant la journée.

De son côté, Audrey Baccino (Domaine des Peirecedes à Cuers, Château La Tulipe Noire), détaillait les opérations entreprises :

« Au Château la Tulipe Noire, nous avons commencé les vendanges avec 15 jours d’avance par rapport à l’année dernière, d’habitude nous attaquons plutôt début septembre. En raison d’un climat extrêmement sec, nous nous attendons à un faible rendement. Il faut toutefois noter qu’en raison de notre labellisation Bio, nos rendements sont de toute façon limités. Sur notre second domaine, celui des Peirecèdes, les vendanges commenceront le 21 août. Là aussi, nous aurons 5 jours d’avance par rapport aux années précédentes.




La Tulipe Noire s’étend sur 20 hectares et nos 2 domaines représentent une superficie totale de 60 hectares. Nous disposons d’une machine qui vendange uniquement de nuit, à la fraîche, entre minuit et 7 heures du matin. Une vingtaine de personnes se partagent le travail, s’agissant de la surveillance du travail effectué par les pressoirs ou des cuves qui fermentent. Au-delà du travail réalisé dans les vignes, les vendanges sont marquées par différentes étapes, longues et complexes (pressurage, mise en cuve, fermentation).


Je suis fière de représenter la cinquième génération de ma famille qui œuvre sur ces terres depuis 1900. Nous faisons notre travail avec passion et mettrons encore du cœur à l’ouvrage jusqu’à la fin des vendanges qui prendront fin d’ici un mois et demi environ. »