Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Var. Les caves coopératives Saint Roch Les Vignes et Saint Sidoine

ont officialisé leur union...

Situées en plein cœur du triangle d’or reliant Cuers, Pierrefeu et Puget Ville, les caves possèdent un terroir identique et unique. Composés de graves et d’argiles, les sols, pauvres et filtrants, sont particulièrement propices à la culture de la vigne. Le climat bénéficie de l’influence de la mer méditerranée ainsi que des influences continentales de l’intérieur des terres. Ce terroir unique permet d’élaborer des vins à la typicité unique, avec un équilibre parfait entre fraîcheur et rondeur.


Effectif depuis avril dernier, ce rapprochement entre les deux caves coopératives qui réunissent chacune 200 adhérents et produisent annuellement environ 30 000 hectolitres de vins classés en AOP Côtes de Provence, va permettre d’instaurer une stratégie globale menée par un seul et même directeur, Florian Lacroux, DG de Saint Roch les Vignes depuis 2013. Elle correspond aux demandes du marché, notamment celui de l’export qui connaît actuellement une forte croissance depuis 4 ans grâce aux Etats Unis. 

Saint Roch les Vignes, dont 60% de la production est commercialisée par les Maîtres Vignerons de la Presqu’île de Saint Tropez depuis près de 40 ans et 40% est vendue en négoce, observe aujourd’hui une forte croissance de demandes de volumes. Les exportations de ses vins représentent 35% de la production bouteille. Afin de pouvoir répondre favorablement à ces demandes, Saint Roch les Vignes souhaitait augmenter ses capacités de production. De son côté, Saint Sidoine dont la production est vendue à 80% en vrac, cherchait son directeur pour se lancer dans une nouvelle dynamique de commercialisation.


Avec un terroir et un climat identiques, les deux caves, situées à 5 kilomètres l’une de l’autre vont ainsi converger ensemble afin d’associer leurs productions. Avec 31 000 hectolitres à Saint Roch les Vignes et de 28 000 hectolitres à Saint Sidoine, principalement en appellation Côtes de Provence, elles représenteront alors le 1er producteur de l’appellation

La stratégie globale de l’Union sera pilotée par Florian Lacroux et un conseil d’administration. Toutefois Saint Roch les Vignes et Saint Sidoine garderont leur indépendance : président, conseil d’administration, salariés et outils de production, chacune d’elle conservera ses moyens opérationnels. CQFD !