Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

François Fillon, une fin annoncée ?

Après la conférence de François Fillon, ses soutiens quittent le navire et il semble de plus en plus seul à la barre. Frédéric Dosquet, responsable du département marketing à l’ESC Pau, spécialiste de marketing politique, politologue et auteur de « Marketing politique, l’Unité des socialistes, mythe ou réalité ? » s’interroge sur le naufrage de la droite et les alternatives qui restent à François Fillon.


Pour Frédéric Dosquet : « Pour la droite, la désignation d'Alain Juppé pourrait constituer une bonne opportunité en termes de stratégie : cela permettrait de faire coup double : se remettre en selle avec un candidat apprécié et créer la zizanie chez son concurrent Emmanuel Macron qui dès lors perdrait peut-être le soutien de François Bayrou. 

François Fillon est un capitaine abandonné... chaque jour, il perd une partie de son équipage, découragé et démotivé devant tant d'adversités. Sa persévérance dans la course élyséenne entraîne l'ensemble de sa famille politique dans une impasse et pose un grave problème démocratique. En effet, la droite perd son unique représentant, le centre-droit est éparpillé... cette élection 2017 qui s'annonçait sans surprise, en révèle bien au contraire, une quotidiennement.

Dans cette situation, il apparaît difficile pour François Fillon de continuer. Pour la droite, la désignation d'Alain Juppé pourrait constituer une bonne opportunité en termes de stratégie: cela permettrait de faire coup double : se remettre en selle avec un candidat apprécié et créer la zizanie chez son concurrent Emmanuel Macron qui dès lors perdrait peut-être le soutien de François Bayrou. »

Cela pourrait rebattre complétement les cartes et donner un nouveau souffle à cette droite perdue et en manque de balise. Sans une telle solution, la droite pourrait couler et ne pas avoir de représentant pour cette élection. »



Frédéric Dosquet