Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Assises du journalisme :

Laurent Mauduit récompensé...

Catégorie Les paradoxales

Laurent Mauduit, cofondateur de Médiapart, a fait main basse sur le Prix Assises du journalisme 2017.



Lors de la remise du prix le journaliste est intervenu :

... J’ai voulu, par ce livre, sonner l’alarme, alerter les citoyens sur la normalisation et la mise au pas sans précédent, aujourd’hui, de la presse. C’est d’abord une normalisation économique, par des milliardaires qui ont en commun de ne pas avoir la presse pour métier, de ne la voir que comme un commerce ou une agence de publicité. Et par suite, c’est sa normalisation éditoriale. Je pourrais citer la violence qui a été faite aux journalistes d’I-Télé, par exemple. Mais encore les censures qui ont été exercée à Canal+, ou les licenciements dont ont été victimes nos confrères, pour des motifs notoirement politiques. Plus généralement, cette normalisation et cette mise au pas de la presse sont le signe inquiétant de l’installation d’un écosystème mortifère, parce qu’il incite à l’autocensure.

Alors, dans le prix que vous m’avez attribué, je ne vois qu’une seule signification : c’est que j’ai eu raison de lancer cette alerte. C’est que mon inquiétude est aussi la vôtre. C’est que le combat pour l’indépendance et la liberté de la presse – qui est, vous le savez, l’un des combats de mon journal, Mediapart, depuis son lancement il y a aujourd’hui exactement neuf ans –, nous y sommes tous attachés, parce que nous savons que c’est une valeur fondatrice de la démocratie. Même si, certains élus, pis que cela même certains candidats à l’élection présidentielle malmènent certaines valeurs de la République, allant jusqu’à oublier qu’haïr la presse, c’est haïr la démocratie...