Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Antibes : La Siesta, une restauration au top…

Crédits:

L’adresse azuréenne mythique et multi-carte, puisqu’on peut y jouer, danser, et s’y délasser durant les beaux jours, relance son offre restauration.


- l'équipe de choc de La Siesta : Pascale Lux (activités périphériques), Alain Zapparoli (chef),
Maië Pechin (marketing) et Alain Pistolesi (DG) -


Depuis quelques mois déjà, le DG de l’établissement antibois, Alain Pistolesi, a donné sa chance à Alain Zapparoli. Ce chef au parcours convaincant qui a œuvré dans de belles maisons, connaissait déjà le monde des jeux et le cahier des charges propre à ce type d'établissement. Il y évolue avec aisance et redécouvre son métier après un entracte dans la vente. Une expérience utile puisqu’elle lui a permis de mieux connaître les produits utilisés en cuisine. De retour au fourneau, il surfe sur la dynamique créée par le groupe Joa. Ce dernier a en effet été primé lors du Sirhra de janvier, pour son concept de brasserie moderne à la française : « Le comptoir Joa ». Une marque de fabrique, une sélection de plats bistrot qui permettent de donner de la cohérence entre les restaurants répartis aux quatre coins de l’hexagone. Le groupe affiche ainsi sa volonté de se tourner vers une nouvelle clientèle et de se rendre accessible à un plus large public. Se restaurer et prendre du plaisir à le faire est un élément fédérateur, un axe de développement aussi.

Tout en respectant cette charte, le chef Alain Zapparoli, laisse aller son imagination et fait preuve de beaucoup de caractère. Une carte résolument méditerranéenne - il adore cuisiner les poissons et les crustacés – et qu’il est capable de décliner 7 jours sur 7, midi et soir… Formule du jour (entrée/plat, un verre de vin) = 19,90€ - Menu à l’Ardoise (entrée/plat/dessert) = 34€.

Sa nouvelle carte sera effective dès le 23 mars prochain. Quelques privilégiés ont pu la découvrir en avant-première et l’apprécier. Une séance de dégustation qui a mis en évidence les qualités du chef, sa technicité, celle de son équipe soudée autour de lui, et son originalité. Des associations intéressantes, des produits locaux de saison, des surprises… On ajoutera un accueil chaleureux et des vins d’appel très corrects.

Le foie gras de canard, sel fumé et confiture pétale de rose, est présenté en amuse-bouche

En entrée, le client aura le choix entre - la Salade de poulpe et haricots cocos au figatelli - la Tomate fumé au thym, lentilles beluga, et son crémeux de basilic – la Mousseline de chèvre frais et jambon de pays, sorbet poivron rouge.

En plat principal, le Cataplana de poissons et fruits de mer à la portugaise (servi dans le récipient ad hoc) est très spectaculaire et mérite toute notre attention... Le Pavé de cabillaud fumé au thym, lentilles beluga et lardons de haddock crème raifort, ne peut pas laisser indiffèrent… De même les copieuses Brochettes de filet de poulet à la libanaise, garniture farigoule et jus corsé au basilic.

Les desserts ne sont pas en manque avec le Pain de gêne à l’orange, le Tiramisu aux fruits rouges et une très surprenante Trilogie autour du mojito… en étages.




Les beaux jours venant, on pourra déjeuner puis dîner à ciel ouvert, face à la mer. What else ?



* Situé sur la route du bord de mer entre Antibes et Villeneuve-Loubet, à dix minutes de Nice et de Sophia Antipolis, l’établissement JOA de la Siesta propose des espaces multi-loisirs (un casino, une discothèque, un restaurant, un bar, une plage lounge et des loisirs extérieurs). Son casino dispose de 200 machines à sous et 6 tables de jeux dont 1 ultimate poker, une roulette anglaise et un black jack électroniques, 3 de Black Jack et 2 roulettes anglaises.