Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

ONF. Un nouveau directeur pour le Var et les Alpes-Maritimes…

Manuel Fulchiron prend la tête de l’agence territoriale qui gère 250 600 hectares de forêts publiques, soit 24% des territoires du Var (126 700 ha) et des Alpes-Maritimes (123 900 ha). Une entité exceptionnel parmi les plus boisé de France. « Il représente à lui seul tous les enjeux des la gestion forestière à un niveau élevé », déclarait le nouveau directeur tout juste installé…



Il s’agit en effet d’assurer le renouvellement de la forêt pour assure approvisionner la filière. d’avoir aussi une action positive quant à la préservation de la biodiversité que les forêts abritent, tout en accueillant les utilisateurs des espaces concernés, randonneurs, vététistes chasseurs, cavaliers, cyclistes, ramasseurs de champignons... Sans oublier les risques naturels sur lesquels il convient d’avoir des actions préventives, inondation, feux, érosion…



Last but not least, il aura comme les autres responsables de l’ONF, à répondre aux inquiétudes d’une partie du personnel (6000 fonctionnaires et 4000 salariés de droit privé). Les syndicats qui le représentent ont d’ailleurs annoncé pour le 14 décembre une journée de grève qui se tiendra à Paris. Pour l’intersyndicale, « la gestion durable et multifonctionnelle est remise en cause : protection, biodiversité et accueil du public sont sacrifiés sur l’autel de la rentabilité de court terme. Les forêts sont de moins en moins protégées, de plus en plus considérées comme un vulgaire stock de matières premières à livrer à l’industrie. »




Manuel Fulchiron a une formation d’ingénieur en sciences environnementales et sciences politiques. Au cours de sa carrière il a plus particulièrement développé ses compétences dans les domaines de la gestion des ressources en eau et des bassins versants, des forêts et des espaces naturels protégés, des risques naturels. Il a fortement soutenu la mise en place de la plateforme mondiale Jeunesse pour l’Eau et le Climat (Youth for Water and Climate) en tant que staff du Global Water Partnership et reste très actif dans cette dynamique. Il est aussi impliqué dans le prix mondial de l’eau junior de Stockholm.