Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cannes Le Suquet. « La Mirabelle », un restaurant de charme…

Crédits:

Christophe Gournay peaufine, année après année son restaurant de la rue Saint-Antoine. Situé dans le quartier historique du Suquet, il a acquis il y a dix ans une bâtisse de caractère. Il a su la rénover avec goût en conservant l’essentiel de son passé. Il a mis en valeur les plafonds et les belles poutres apparentes, le sol en paquet au rez-de-chaussé et les grandes dalles en pierre au sous-sol. Son ami le verrier Antoine Pierini est venu de Biot apporter ses transparences colorées tandis que Jean Philippe Ghiglionne accrochait ses toiles aux cimaises...



- Laurent Boisset, Christophe Gournay et Patrick Lopez -


Ainsi Christophe Gournay, cannois pur jus, règne sur les deux étages de son restaurant, ses deux terrasses et son Bar à vins et surtout à cocktail. Il est accompagné à l’accueil de son complice Laurent Boisset avec qui il partage le même sourire communicatif et désarmant…


Installé depuis depuis peu dans la cuisine spacieuse et rutilante au premier étage, Patrick Lopez, propose une cuisine créative alliant tradition et originalité. On y retrouve de la truffe fraîche tout au long de l’année. Le chef peut s’honorer de ses fructueuses collaborations avec Arnaud Tabarec, Denis Fétisson, Didier Chouteau, Mario d’Oro et Franck Cicognola. Parmi ses créations, nous avons apprécié en entrée le Filet de maquereau brûlé, végétales salées sucrées taillés au couteau, condiment escabèche (17€). Ainsi préparé, il n’est alors plus nécessaire d’ôter la peau… La cuisson du Pavé de cabillaud au chorizo ibérique et tomates séchées, petits légumes du moment (22€), était parfaite. Impressionné aussi par la préparation en public des Linguini flambées à la Grappa servies dans la meule de parmesan Grana Padano 16 mois d’affinage (25€). Un vrai spectacle… Pas déçu non plus par le Chocolat chaud comme un gâteau avec sa truffe fondante, sorbet chocolat 72 % (15€). Belle découverte avec la dégustation d’un vin blanc, Côtes de Gascogne Les fumées blanches, à 32€ la bouteille.




Plusieurs options sont à l’affiche. Un Menu Renaissance à 33€, qui évolue chaque semaine : une entrée, un plat, suivi d’un fromage ou d’un dessert. Le Menu Innovation en quatre étapes à 49€, le Menu Initiation en cinq étapes autour de la truffes de saison, Tuber Uncinatum, à 79€. Et pour finir le Menu Révélation en cinq étapes autour de la truffe noire Tuber Mélanosporum, à 129€.


Qu’on se le dise. Après la venue de la nouvelle carte, Christophe et Laurent ont travaillé sur un cocktail original pour chacun des desserts !




Au 24 de la rue Saint-Antoine, le restaurant « La Mirabelle » se distingue très favorablement. Rendez-vous parfait pour un afterwork comme pour un dîner romantique, il est ouvert le soir, le midi en saison et durant les congrès - fermé le dimanche - tel. 04 93 38 72 75 - lamirabelle.cannes@orange.fr