Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Pesticides : les collectivités locales

priées de se mettre à jour...

Catégorie C'est notre santé

Le réseau "Ecophyto" vise à réduire l'utilisation de pesticides chimiques. Il propose un large éventail d’outils pour aider les collectivités et les personnes publique.

1er janvier 2017 : interdiction d'utilisation des pesticides

Collectivités, il vous reste quatre mois pour vous préparer !

La loi de la transition énergétique pour la croissance verte interdit à partir du 1er janvier 2017, l'utilisation de pesticides chimiques par l'État, les collectivités territoriales et les établissements publics sur les JEVI accessibles au public.

Resteront autorisés les produits de biocontrôle (c'est à dire ceux qui utilisent des mécanismes naturels), les produits qualifiés à faibles risques et ceux utilisables en agriculture biolotique.

La réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires est une nécessité au regarde de leurs effets sur la santé humaine et également sur l'environnement, l'eau, la biodiversité et les services écosystémiques qui en dépendent.

Les solutions pour passer au zéro pesticide

Pour mettre en application la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, le plan ECOPHYTO accompagne les collectivités dans cette démarche évolutive, vers de nouveaux usages et de nouvelles pratiques.

Cette démarche se traduit au travers de la mise en place d'un ensemble d'actions allant de la conception écologique des espace, au plan de gestion différenciée, en passant par le développement de solutions alternatives.

Aujourd'hui, plus de 4'000 communes françaises sont déjà engagées dans des démarches de réduction ou de suppression des pesticides chimiques dans les espaces publics dont elles ont la gestion.

Un guide recensant les solutions existantes et les bonnes pratiques de collectivités exemplaires est disponible et téléchargeable sur Dropbox.