Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Zéro déchet : est-ce possible ?

La commune des Alpes-Maritimes, Biot, présume que c'est possible. Un véritable et louable défi.


Depuis le début de l'année 2016, la commune de Biot s’est engagée dans un ambitieux programme « Biot territoire zéro gaspillage - zéro déchet » pour une durée de 3 ans, aux côtés de ses partenaires, la communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis et le syndicat intercommunal Univalom.


De nombreuses actions sont en cours pour atteindre cet objectif « zéro déchet »  :

- amélioration des collectes sélectives du verre et des emballages,

- récupération des piles, des cartouches d’imprimantes, des vêtements et livres usagés,

- mise en place du broyage-paillage des déchets verts chez les particuliers sur simple rendez-vous, récupération du « broyat » ainsi produit pour l’utiliser dans les composteurs collectifs, intégration de clauses spécifiques dans les marchés publiques de la commune tendant à la réduction en amont et au recyclage des déchets,

- compostage des déchets organiques issus des cantines des écoles communales,

- ramassage périodique des déchets dans les sous-bois et lits des cours d’eau de la commune,

- encouragement à la création sur la commune d’un réseau de « familles zéro déchet », mise en réseau et lancement à l’échelle de la commune d’un challenge des « familles zéro déchet »,

- installations progressive de sites de compostage collectif au cœur des différents quartiers de la commune, au sein des copropriétés, au sein de la maison de retraite, du collège, et au sein de toutes les entreprises de la commune disposant d’une cantine (ex : après les écoliers, installation d’un 9ème composteurs pour les seniors des «  Restanques de Biot).


Les agents municipaux ont aussi été sensibilisés aux petits « plus » écologiques du quotidien comme préférer la vraie vaisselle au plastique jetable, éteindre chauffage et lumière ou encore ne rien laisser en veille… Les cartouches vides d’imprimantes continuent à être recyclées, tout comme les piles. Nouveauté : mise en place du tri effectif des déchets dans tous les services de la mairie et des écoles : des bio seaux sont disponibles dans les cuisines communes avec un ramassage prévu 2 fois par semaine. Dans les bureaux, des poubelles de tri sélectif vont être installées.

Le conseil municipal de Biot a décidé de donner l’exemple. Il sera désormais un conseil municipal « zéro bouteille et gobelet de plastique à la poubelle » dès le 8 décembre prochain.

L’eau sera proposée dans de jolies bouteilles de verre en verre bullé fabriqué à Biot (gracieusement offertes à la ville par la verrerie Saba). Les gobelets seront consignables à 1 € au logo de la ville. À l’occasion de ce conseil municipal du 8 décembre, Raymond Rudio, conseiller municipal en charge de la réduction des déchets aura le plaisir d’offrir à chaque élu et chaque responsable de service présent, son gobelet. Mais par la suite, ils seront vendus 1 € !

Voilà un signal fort dans le style « Yes we can ! » En espérant tout aussi fort qu’il donnera des idées à d’autres communes du département et d’ailleurs. Celles en particulier où se déroulent festivals et congrès, des manifestations qui ne lésinent pas sur le gaspillage en tout genre… désolé !