Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Alpes-Maritimes : La dynamique de Macron est En Marche…

Crédits:
textes par

Jusqu’où ira l’homme qui n’est pas socialiste ? Emmanuel Macron créera-t-il la divine surprise ? Beaucoup, de droite comme de gauche l’espèrent, fatigués par le climat délétère qui règne à l’intérieur des partis traditionnels et qui rend leurs messages de plus en plus inaudibles et désespérants…


Il est clair que la candidature d’Emmanuel Macron, faite en dehors des partis, ne fait pas l’affaire de l’Establishment. Macron bouscule les codes, déplace les limites, surprend, intrigue, dérange, irrite profondément ceux qui depuis des décades se passent le bébé…


Alors, il n’est pas étonnant que de simples citoyens, des acteurs de la vie publique, des chefs d’entreprise, des hommes politique « orphelins de convictions », s’emparent du phénomène, séduits par les perspectives nouvelles qu’il offre. Macron brosse large et beaucoup peuvent ainsi s’y reconnaître, avoir l’espoir d'initier un espace hors du commun, un espace aux frontières nécessairement imprécises. Macron suscite aussi l’enthousiasme. Quelque soit les résultats des prochaines échéances, il y a fort à parier que lui et son mouvement En Marche se positionnent sur le moyen terme, voire plus.


On constate d’ailleurs que son mouvement prend de l’ampleur. Des appuis inattendus se déclarent. Dernier en date, à Lyon, le président du comité de soutien de Juppé, Bernard Constantin, déclare se retrouver dans les valeurs mises en avant, et officiellement se rallie à son leader.


Un peu partout en France des comités se structurent. L'association « Les jeunes avec Macron » compterait déjà 8.000 adhérents. Sur la Côte d’Azur, territoire phagocyté par Les Républicains, le mouvement prend ses marques. Parmi les premiers à rejoindre le mouvement, Philippe Buerch qui devient le délégué départemental officiel de la « Droite avec Macron au cœur des Alpes-Maritimes ». Il prend de facto la tête du Comité local cannois « En Marche » qui couvre aussi les communes de Mougins, Mouans-Sartoux et Grasse, tout en étant l’adjoint au référent départemental avec qui il partage les principales responsabilités. Il s’agit de Richard Perrin, Directeur des Relations Internationales de l’EDHEC Business School depuis septembre 2010.