Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Un service Républicain pour tous !

Lionnel Luca, député des Alpes-Maritimes, vient de déposer une proposition de loi visant à la mise en place d’un service républicain pour tous les jeunes Français. Cosignée par 23 députés, cette proposition a pour objectif de rassembler les jeunes Français et de leur faire comprendre leur appartenance à la communauté nationale avec les devoirs que cela implique.

Lionnel Luca avait, bien avant les récents attentats et multiples manifestations d’hostilité à la Nation commis par des jeunes Français d’origine étrangère, déposé cette même proposition de loi en 2006, 2007, 2011 et 2012...


« Après les manifestations d'hostilité à la Nation (insulte à l'hymne national, drapeaux français brûlés...) par des jeunes Français d'origine étrangère, une nouvelle étape vient d’être franchie par les attentats de ces derniers mois en France, passant de l’indifférence affichée à la volonté de tuer, de renier les valeurs de la France, et au travers elles de la démocratie.


Ces attentats ont été commis par des jeunes Français issus pour la plupart, sinon pour tous, de l’immigration, ou par des jeunes Français convertis à islam, comme ceux partis faire le Djihad en Syrie. Cet état de fait impose l’absolue nécessité d’un service à la Nation, permettant de rassembler les jeunes Français et de leur faire comprendre leur appartenance à la communauté nationale avec les devoirs que cela implique.


Le Gouvernement vient à bon droit d’instaurer un service militaire volontaire, expérimental, pour deux ans, qui s’avère déjà être une réussite, au regard des premières constatations. Cette initiative doit être complétée par un service Républicain obligatoire pour tous, adapté aux contraintes d’aujourd’hui, répondant aux attentes des jeunes et aux besoins de la Nation.


Si le volontariat a permis de donner une impulsion nouvelle à l'engagement des jeunes, le service Républicain doit être un rendez-vous civique, conçu comme un temps d’échange privilégié entre la Nation et sa jeunesse, une occasion solennelle de rappeler à chaque jeune ses droits et ses devoirs.


Le rendez-vous citoyen institué en 1997 a été réduit à la portion congrue : ramené de cinq jours à une seule journée, dite « journée préparation, défense et citoyenneté », puis renommé en 2010 «  journée défense et citoyenneté », la philosophie de ce rendez-vous des jeunes Français avec leur pays n'a pas été respectée, et les buts qui lui avaient été assignés ont été purement et simplement supprimés.


La présente proposition de loi a ainsi pour but :

- de donner au service Républicain l'esprit du projet de loi de 1997 en rétablissant une durée de 30 jours consécutifs, sur 2 ans, afin de lui donner les moyens de ses ambitions ;

- de l'adapter aux contraintes d'aujourd'hui en prévoyant une période de 30 jours consécutifs sur 2 ans pour les jeunes de 16 à 18 ans, aux heures ouvrables de la journée et de préférence hors des périodes d'activité ou de travail.


PROPOSITION DE LOI

Article 1er

Le service Républicain s'accomplit entre le seizième et le dix-huitième anniversaire dans les collèges, lycées, ou autres établissements publics, durant la période des congés scolaires

Article 2

La durée du service Républicain est de trente jours consécutifs sur 2 ans et s’accomplit aux heures ouvrables de la journée et de préférence hors des périodes d'activité ou de travail.

Un décret en fixe les modalités d'exécution. »


  • Liste des signataires : Mmes et MM Luca, Ciotti, Fasquelle, Fort, Door, Heinrich, Bouchet, Morel A l’Huissier , Guibal, Salen, Perrut, Sire, Voisin, Moyne, Breyssand, Decool, Grosskost, Aboud, Marsaud, Vannson, Aubert, Gest, Verchere.


NDLR : un projet raisonnable et dont la faisabilité ne fait aucun doute. Quant à ses chances d'être adopté, elles sont minces au vue de seulement 23 cosignataires. Le gouvernement a d'autres chats à fouetter et ses députés voteront contre un projet qui malgré tout aura un coût. Le court terme a toujours un avantage sur le moyen terme...