Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Grasse et Le Rouret : en route pour la 20ème

édition du Marché de la Truffe…

Crédits:

Si le foie gras et la truffe sont inséparables lors des repas de fin d'année et s'associent souvent à l'idée d'une certaine gastronomie à la française, la truffe mérite une attention particulière car la période où elle se récolte et où elle est à son meilleur, est relativement courte… entre la mi-novembre et mars. Raison de plus pour ne pas manquer les marchés qui offrent l'occasion de s'approvisionner. La truffe fraîche, parmi la plus recherchée, la tuber melanosporum, est chère (rarement en dessous de 60 € les100 grammes) mais il suffit de quelques dizaines de grammes pour réaliser une brouillade de truffes , agrémenter un plat chaud ou froid et lui donner ce petit plus si apprécié par les amateurs…




- Auguste Oddo (à gauche), Jérôme Viaud, Jacques Chibois, Michel Santinelli et Gérald Lombardo -


Premier marché dans les Alpes-Maritimes en qualité et en quantité, le Marché de Grasse accompagné par celui du Rouret, donnent le « la » de la saison. Cette année encore, ils offriront une palette d'opportunités et d'animations. Notamment, démonstrations de chiens truffiers, atelier dégustation, concours de brouillades… Le samedi 9 janvier, à Grasse, Jacques Chibois dans sa Bastide Saint-Antoine proposera un menu dédié pour la circonstance à cet invité de marque. De leur côté, Michel Santinelli et Auguste Oddo, du syndicat des trufficulteurs, seront là pour renseigner le public et aussi se porter garants des truffes mises en vente. D'autres producteurs agricoles locaux et artisans seront de la fête. C'est Gérard Garouste, parrainé par Adrien Maeght qui a réalisé l'affiche.


Le lendemain, au Rouret, les visiteurs pourront visiter le champ truffier expérimental, assister à des démonstrations de chiens truffiers avant de s'approvisionner en truffes sur la place du village. Une conférence sur la truffe et sa culture est aussi prévue ainsi qu'une démonstration d'un plat... truffé réalisé par le chef étoilé du Clos Saint Pierre, Daniel Ettlinger.


Les organisateurs rêvaient depuis quelques temps de créer un événement qui vienne compléter les Marchés. Profitant de cette 20ème édition qui les inscrivent dans le temps, ils lanceront le « 1er Grand bal de la Truffe ». Avec la bénédiction du maire Jérôme Viaud, qui soutient l'activité des trufficulteurs, il se tiendra le samedi 16 janvier prochain dans les salons de Cube réceptions à Grasse. Jacques Chibois et Daniel Ettlinger proposeront un dîner tout à la truffe (150 € par personne). La soirée se poursuivra sur des démonstrations de danse de salon et un bal. Tenue de soirée exigée. Les bénéfices de la soirée iront à la Fondation des dames de Lenval présidée par Christiane Scoffier pour soigner les enfants malades. Ils permettront d’acheter un insufflateur gastrique, capable de diagnostiquer et de soigner l’occlusion intestinale des tout-petits.


À noter dès à présent sur nos agendas les dates des 9 et 10 janvier ainsi que celle du16 janvier. Qu'on se le dise !