Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nice : un guide pour les autochtones...

et leurs hôtes.

Crédits:

Pris en flagrant délit d’auto-critique, les rédacteurs du « Petit Futé » l’avaient constaté, ils ne connaissaient pas aussi bien leur ville qu’ils l’auraient voulu ou imaginé. Et qui en effet peut se vanter de connaître à fond tous les quartiers d’une ville comme celle de Nice ? Dans notre frénésie de déplacement et d’exotisme à tout prix, nous en arrivons à mieux connaître Montréal, Londres ou New-York que notre propre cité. Combien de fois en effet sommes-nous pris au dépourvu lorsqu’un tourisme nous demande son chemin, lorsqu’un ami de passage cherche un hôtel discret et bien placé, un restaurant typique mais pas hors de prix, ou même lorsqu’un habitant d’une commune voisine nous demande conseil ?




C’est sur cette constatation que sont nés les city-guides publiés par les éditions du Petit Futé. Devant le succès de l’édition niçoise, les journalistes se sont lancés à nouveau sur la piste des bonnes adresses, des lieux peu connus, des endroits qui cultivent à l’insu de leur plein gré, la discrétion, les associations sympa, et même de lieux coquins. Leur travail, désormais sur papier et en version numérique aussi, va nous permettre de jouer à notre tour au touriste, à pouvoir enfin répondre à nos visiteurs, leur faire partager de bonnes adresses découvertes ou revisitées au cours de nos balades, guide en main...

Lieux de convivialité absolue et passage obligé pour tout visiteur, les restaurants tiennent la vedette. Des adresses cotées, des plus confidentielles, des cuisines du monde, spécialités,... nissardes, jusqu’à la restauration rapide... et au Bus d’Aqui, un food truck qui opère boulevard Carabacel. Les hôtels suivent de près avec de grands noms et pleins d’étoiles et des petits prix aussi, auberges de jeunesse, chambres d’hôtes, gîtes...

Une multitude de boutiques diverses et variées, des incontournables, des commerces de luxe ou des c’est pas du luxe... Certains auront quelques surprises de découvrir que tout près de chez eux se trouve justement la petite boutique, le dépanneur de confiance, et tout c’est tout... qu’ils cherchaient désespérément.

Les cafés bars et les meilleurs bistrots, tout y est et chacun devrait y trouver son compte. Un florilège de lieux et d’adresses qui, un jour ou l’autre, se révéleront utiles.

Une rubrique pour réviser la liste des musées, des parcs et jardins que l’on devrait connaître par cœur. Le cœur d’ailleurs, c’est ce qui manque le moins ici tant il est évident que les rédacteurs ont eu celui de vouloir partager le leur. Voilà, c’est notre coup de cœur à nous !



- Isabelle Drezen et David Faure -

Directrice de l’édition niçoise, Isabelle Drezen, et sa collaboratrice Elodie Cabrera, avaient choisi le restaurant « Aphrodite » tenu par David et Noëlle Faure pour présenter leur dernier bébé. Pas vraiment un hasard, sachant que leur nouvelle carte est résolument locale, ce qu’ont remarqué les responsables du tourisme qui avaient dernièrement dépêché David et Noëlle lors d’une opération promotion à New York. La socca en hors d’œuvre avec un potpourri de spécialités, un stockfish plus vrai que nature et une daube du tonnerre de Dieu : Plus nissarde, tu meurs ! 




Nice - Escapades dans les Alpes du Sud
Collection city-guides - 288 pages - 6,95 €
Version numérique offerte