Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Littérature : le Prix Scott Fitzgerald 2014

à Wit Stillman.

Crédits:

Décerné cette année à l’unanimité des membres du jury à un auteur américain, Whit Stillman, pour son livre « Les derniers jours du disco », le Prix Scott Fitzerald s’inscrit dans la durée et prend sa place dans le calendrier des Prix qui comptent...



- Prix Scoot Fitzgerald 2014 -

Un habitué de cette manifestation, très Paris Côte d’Azur, commentait : « j’ai l’impression que ce prix a toujours existé alors qu’il en est seulement à sa 4ème année d’existence ! » Une remarque qui rejoignait celle de Marianne Estene Chauvin, créatrice du Prix et propriétaire de l’Hôtel Belles Rives : « le couple Scott et Zelda a habité seulement quelques semaines dans cette résidence et on a l’impression qu’il y a toujours vécu. » L'empreinte Fitzgerald y persiste, complétée par ce Prix littéraire. Un Prix que la composition du jury très... parisien, crédibilise : Bertrand de St Vincent aux commandes, accompagné par François Armanet, Frédéric Beigbeder, Daphné de Caunes, Adélaïde de Clermont-Tonnerre, Eric Neuhoff, Marie–Dominique Le Lièvre et Christophe Ono di Biot.

Le prix a été remis jeudi dernier à l’Hôtel Belles Rives à Juan-les-Pins, (ancienne résidence de Scott quand il venait sur la Côte d’Azur, pour ceux qui ne le sauraient pas encore) lors d’un cocktail très mondain. Le lauréat a reçu son prix agrémenté d’une dotation d’une valeur de 5.000 € des mains de Marianne Estenne Chauvin ainsi qu’une Trophée, œuvre unique du céramiste Claude Aiello.

Whit Stillman, réalisateur de cinéma était aussi l’invité d’honneur de la 3ème édition du Champs Elysées Film Festival qui se tenait du 11 au 17 juin à Paris. Cette édition 2014, présidée par le réalisateur Bertrand Tavernier et l’actrice Jacqueline Bisset, proposait de partir à la découverte du cinéma français et américain.

L'auteur/réalisateur présenta son univers décalé et poétique au travers de la projection de ses films : « Metropolitan » (portrait édulcoré de la haute bourgeoisie new-yorkaise), « The last days of disco » (plongée dans les discothèques de Manhattan sous couvert de comédie romantique) et « Damsels in distress » (portrait d'un groupe d'étudiantes sophistiquées obsédées par la mode, l'hygiène et la danse).



- Whit Stillman -


Whit Stillman est de surcroît dans la capitale, une ville que le réalisateur adore, pour le tournage de sa série « The Cosmopolitan » qui racontera les aventures d’un groupe d’américains à Paris en quête d’amour et d’amitié dans une ville qu’ils apprennent à découvrir, avec pour principaux interprètes, Chloë Sevigny, Dree Hemingway et Adam Brody. 

Les derniers jours du disco 
de Stil Stilman
traduit par Olivier Grenot 
illustré par Pierre le Tan
éditions Tristram