Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cannes : Brigitte Brunot

a fait ses adieux.

Crédits:

Lyonnaise de naissance elle était devenue cannoise de cœur. Après avoir vécue dans l’Est de la France et après un passage dans le Var, elle était retournée là où elle avait passé la plus grande partie de sa jeunesse. C’est à Cannes qu’elle fut élevée par ses grands parents qui dirigeaient un magasin d’habillement bien connu de la rue Meynadier.



Son franc-parler, ses appréciations... acidulées ne plaisaient pas à tout le monde mais dans les colonnes de ses rubriques gastronomiques, Brigitte s’interdisait d’assassiner (à une ou deux exceptions prés ...) ceux qui ne l’avaient pas convaincue. Dans ce dernier cas, elle se contentait de faire de l’information. Ses critiques judicieuses furent appréciées et permirent à nombre de gourmands et d’œnologues de ne pas se tromper... d’adresses.  Pour Paris Côte d’Azur, Brigitte a signée quelques 258 articles. Elle s’est attachée essentiellement à mettre en avant les chefs des Alpes-Maritimes et du Var, suivant au plus près les étoilés et cherchant les perles rares susceptibles de le devenir. Sa collaboration pour les magazines Les Étoiles de Mougins et Demain à la une fut son ultime contribution journalistique au monde de la gastronomie. Rigueur et professionnalisme furent ses maîtres-mots. Jouant plus souvent qu’à son tour le rôle de go-between, elle permit de nombreuses rencontres entre professionnels et gens de qualité.

Patrick Flet peut témoigner de sa passion du beau, du bon, et l'envie de les partager qui l’animaient. Durant plus de 34 ans, il fut le compagnon, le complice et le témoin fidèle de ses choix et de son épanouissement. Avec lui, sa famille et ses amis, nous l’avons accompagnée avec émotion et tendresse à l’embarcadère d’un voyage, d’un voyage dont on ne revient pas.