Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cannes : Paul Pacini fête ses 90 saisons

dans l’émotion.

Crédits:
textes par

Le génie de la nuit dans son jardin d’hiver...




Pas loin de l’ex-Whisky à Gogo de l’avenue de Lérins, adresse phare des années 60 à 70, dont il fut le magique créateur, Paul Pacini a eu la surprise de sa longue vie, celle que lui avaient réservé 90 amis réunis pour l’occasion. Pour cette exceptionnelle circonstance, la météo avait fait entracte et un soleil de saison apportait de discrets signaux complices.

Paul Pacini ne s’y attendait pas, ce qui rendit cet épisode encore plus intense et plein d’émotion. Les invités d’Hélen, l’égérie de Paul, croisaient leurs souvenirs en attendant le maître de leurs nuits blanches. Certains évoquèrent le Bowling du Bois de Boulogne, premier du genre en France, de la Gogotine, du premier canon à neige importé de Floride pour un premier de l’an parisien mémorable... D’autres confrontaient des souvenirs plus récents, notamment ceux liés au Studio Circus ou à Cannes Radio. C’est à la Plage de l’Écrin que tout ce beau monde s’était retrouvé, à l’invitation de son directeur, Patrick Tartary qui, généreusement, permit cet événement d’avoir lieu dans les meilleures conditions. Il est vrai qu’il avait connu Paul au Circus et apprécié son attitude protectrice et paternelle à son égard.

Tous les présents avaient entretenu à un moment ou à un autre, des rapports cordiaux, amicaux, affectueux. Pour certains qui avaient travaillé pour lui, Paul est le prototype (rare) du patron qui n’a pas besoin de se faire craindre pour se faire respecter... Des clients qui se rappelaient des moments exceptionnels qu’ils avaient vécus : de la nostalgie à revendre... L’un des plus emblématique était venu le rejoindre à la table d’honneur, Bernard Chevry, créateur du Midem et de bien d’autres événements qui contribuent à la prospérité de la ville et continuent à le faire. Peu de gens savent que c’est Paul Pacini qui le parraina auprès de la mairie de l’époque, pas très convaincue de l’intérêt des projets présentés...

Sur son site Facebook, le très cannois Serge Massoni, rend un hommage touchant à son ami 

« Pape de la nuit, c'est tout près du Palais Royal, à Paris, que Paul ouvrit le premier Whisky à Gogo. Juan-les-pins allait devenir le deuxième d'une longue liste d'enseignes qui se déclinèrent dans toutes les grandes capitales du monde. Paul Pacini en dirigea lui-même 27 dont celui de Cannes. Il a aussi à son palmarès la création du Rock 'n' Roll Circus, de l'Alcazar, du Bowling du Jardin d'acclimatation, du Club 78 et, de retour à Cannes, du Studio Circus. 

Au Whisky à Gogo du Palais Royal, la toute jeune Régine fit ses classes en commençant derrière le bar, puis comme hôtesse. Plus tard, c'est là que Castel appris les fondamentaux de son métier. Toutes ces adresses firent les beaux jours ou plutôt les belles nuits de plusieurs générations de fêtards, de noctambules, toutes classes sociales mélangées et tout autour du monde.

Qu'importe que certains disent que tu ne veuilles pas révéler la vérité sur la mort de Jim Morisson puisqu'il était chez toi au Rock 'n' Roll Circus ce soir-là. Ce qui compte c'est que, lui comme toi, vous nous ayez fait rêver et continuez encore à nous faire rêver et que ceux que vous avez engendrés fassent rêver nos enfants. »



- Paul Pacini -


La liste des inventions et des coups de génies de Paul est loin d’être limitative. Elle aurait dû le rendre riche mais ce n’est pas le cas, car Paul a une nature généreuse et a toujours réinvesti ses gains sur des coups de cœurs. Mais comme il le dit sans amertume : avant j’étais riche et connu, maintenant je suis simplement heureux !

Parmi la liste des amis présents, citons au... hasard quelques noms, ceux de Bernard Chevry (créateur du MIPTV, du Midem), Claude Bonucci et Mme (créateur de mode), Franck Clerico (Lido de Paris), Serge Basilewski et Mme. (Ciné Croisette), Georges Martello (L'Escolo Felibrenco de Lérin), Fernande Testa (femme de la nuit), Dr René Gasiglia (écrivain), Francis Giuglaris (décorateur), Jean-Pierre Porte (directeur d’établissements), Christian Ferrandini (restaurateur), Patou (animateur), Stéphane Mozart (DJ), Patrick Tartary (directeur d’établissements), Alain Demaret (artiste à part entière), Olivier Babb (administrateur de sociétés), Éric Schreier (DJ auteur de la compil Whisky à Gogo), Jean-Jacques Logeais (communicateur), Bernard Georges, Denis Chavoz, Julien Pacini, Maryse, Jean-Pierre, Louise...