Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Var : l’un des plus beaux resort installé dans le moyen pays,

« Terre Blanche ».

Crédits:
textes par
images par

La création de ce magnifique domaine de 300 hectares, situé entre le lac de Saint Cassien et Fayence, n’est pas passée inaperçue...



Déjà, la partie hôtelière est atypique : dans le grand bâtiment en rez-de-jardin,  planté au sommet d’une colline, le hall est monumental, les salles de séminaires nombreuses, et les deux restaurants (Le Faventia et Le Gaudina) occupent tous les lieux, en intérieur et en terrasses. Résolument provençale, la décoration met à l’honneur les terres cuites et les artisans du pays. Ici, pas de chambres. Les 115 suites et villas de 60 à 200 m2 (à partir de 290 €) sont situées dans de petites maisons d’un étage rassemblées tel un hameau provençal, autour du bâtiment principal, auxquelles on accède en petites voiturettes électriques. Ici, tout est luxe, confort, respect de l’environnement et de la tradition dans la décoration.

 

Les 2 golfs de 18 trous sont reconnus comme étant de magnifiques parcours. Pour être à la hauteur de la réputation golfique, les propriétaires ont fait appel aux meilleurs coachs. Particuliers, amateurs et professionnels y trouvent leur bonheur. Le spa de 3200 m2, édifié sur 2 étages, est aussi un bâtiment indépendant, immergé dans la nature environnante. Golf et spa sont bien sûr ouverts à la clientèle extérieure, et, pendant la fermeture hivernale de l’hôtel, restent ouverts. Dernière réalisation : les propriétaires ont financé la construction d’un stade de foot ball sur des terrains communaux, juste en face du resort, pour accueillir également des joueurs de haut niveau, avec entraîneur chevronné à la clé.

 

D’abord Four Seasons, aujourd’hui « Leading Hotels of the world », le domaine continue à progresser : « Ce n’est pas l’entreprise qui fait l’homme, mais l’homme qui fait l’entreprise ». Fort de cet adage souvent vérifié, un jeune directeur issu des Relais & Châteaux, Gilles Fouilleroux, a pris en main la gestion de l'Hôtel & Spa, tandis que le Golf était confié à Jean-Marie Cassela. Fidèle à sa philosophie, il se comporte comme un aubergiste, accueillant les clients, venant les saluer à l’apéritif ou au dessert : un palace 5 étoiles « comme chez des amis ».


- Franck Ferigutti -


Pour satisfaire une clientèle internationale et très familiale, un chef MOF (Meilleur Ouvrier de France 2000), Franck Ferigutti, anime les 4 restaurants aux identités totalement différentes.  Grand admirateur de Jacques Maximin, le chef décline une cuisine sophistiquée, tout en étant très près du terroir (il a son propre producteur de légumes).

 

Le restaurant gastronomique « Le Faventia » (qui signifie, en latin, endroit plaisant), dispose d’une grande salle à manger prolongée d’une terrasse avec une vue magnifique sur la plaine de Montauroux. Ouvert le soir, le chef propose en plus de la carte, 2 menus « Éveil des Sens » en 4 services à 120 € et 6 services à 170 € : le foie gras se marie au citron et à la framboise, les tomates et Burrata forment un patchwork, le loup est cuisiné en cocotte aux légumes paysans, l’agneau est servi avec son ris au confit de chou vert, la boule de neige trône sur une salade exotique, la pomme s’accompagne d’un vacherin et soufflé chaud au cidre… C’est de la « haute couture » !

 

Proche du « Faventia »,  la brasserie « Le Gaudina » (le régal en Provençal) propose une cuisine résolument méditerranéenne, avec des clins d’œil à l’Asie où le chef a longtemps séjourné. Dans un décor jazzy, ponctué d’œuvre d’art, à l’intérieur ou sur la grande terrasse, midi et soir, on fait quelques jolies trouvailles : la Niçoise revisitée est présentée comme une strate de légumes, le gros ravioli s’accompagne de gnocchis aux gambas, brousse de brebis et œuf mollet « al verde », les pieds et paquets, ainsi que la daube provençale sont à la carte, tout comme le « Pad Thaï », composé de nouilles, crevettes et satay, divinement relevé.



 

Au Club House des golfs, « Les Caroubiers » (du nom de l’arbre méditerranéen éponyme) est le seul restaurant à posséder de la moquette au sol. Dans une ambiance très « british », il propose des formules à 29 € (entrée plat ou plat dessert) et à 39 € : de belles salades en entrées, poissons, viandes grillés, un côté snacking avec hamburger et pan bagnat. Au dîner, le chef vous emmène en Italie pour déguster quelques produits transalpins.

 

Enfin, au bord de la piscine, « Le Tousco » (nom provençal d’arbuste), sous un toit paillotte, avec une fontaine centrale, offre de grands buffets de crudités, ainsi que quelques plats chauds (ouvert non stop de 12 à 18 h.).

 

Les enfants ont également un espace réservé, avec le Kids’Club qui les accueille dès 2 ans, pour des activités artistiques et ludiques. Eux aussi, ils ont droit à des menus sur mesure, pour enfants de moins et 8 ans, et pour les grands jusqu’à 12 ans.

 

Terre Blanche*****
Hôtel Spa Golf Resort
3100 Route de Bagnols-en-Forêt – 83440 – Tourrettes – Tel : +33 (0)4 94 39 36 00