Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Grasse restera de marbre...

Le 4ème Symposium international dédié à la sculpture sur marbre connait ses lauréats.

Crédits:

Le jury présidé par le Docteur Bernard Massini, a désigné les sculpteurs qui viendront se mesurer avec la noble pierre dans la ville des parfums. Il s’agit de Bernardini Francesca et Brugnera Angelo, tous les deux Italiens. Ils seront en compagnie de d’Haghighi Majid, Iran, Minchev Georgi, Bulgarie, Mincu Nicolae Rasvan, Roumanie, Schwander Karl-Ulrich, Allemagne, Simeonova Snejana, Bulgarie.

 

C’est Jean-Pierre Leleux, sénateur maire de Grasse, membre de droit de ce jury (et pour cause, c’est lui qui fut le fer de lance de cet événement créé en  2005), qui a communiqué aux médias le résultat des délibérations. Bernard Massini, Franco Barattini dirigeant les carrières de marbre de Carrare (donateur des blocs nécessaires à l’exécution des sculptures), Dominique Bourret, adjointe à la Culture, Luciano Massari, artiste, Philippe Hurst, agence Couleur Tango, Hélène Jourdan-Gassin, galeriste et l’architecte Frédéric Jung, n’ont pas eu trop de mal à sélectionner parmi les 267 projets déposés puis les 48 retenus, ceux qui leur semblaient correspondre le mieux aux critères retenus : la technique, l’esthétique et le sens.

Ainsi, pendant une quinzaine de jours, les sept artistes vont se positionner dans la ville pour donner naissance à une œuvre. Œuvre qui viendra enrichir le patrimoine de la ville et sera installée dans un lieu significatif de la cité. Déjà plusieurs des sculptures issues des précédentes cessions peuvent y être visibles. Cette fois, ce seront des blocs de 120 cm sur 50 x 50 qui seront mis à disposition et auxquels devront se mesurer les lauréats. Ils ne pèsent pas moins de 850 kilogrammes... Le travail commencé le 24 juin se terminera le 5 juillet et sera suivi le lendemain par une remise des prix. Un des principaux intérêts et originalité de ce symposium, est de monter au public et en premier lieu aux Grassois, le cheminement de la pensée créatrice, la beauté du matériau, l’engagement physique de l’artiste... Un face à face prolongé par la disponibilité des artistes invités à vivre à Grasse et à se fondre dans la population.

- les carrières de marbre à Carrare - Cave Michelangelo -