Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Alpes-Maritimes : le Boréon l’hiver

une destination neige et glace...

Crédits:
textes par

Ceux qui ont baptisé ce territoire de « petite Suisse », les Niçois, en sont les premiers usagers. Beaucoup ont un petit chalet dans les environs ou un appartement dans le délicieux village de Saint-Martin-Vésubie, voire dans les villages et les bourgs avoisinants, Venanson, Valdeblore, Saint Dalmas, Berthemont, Le Villard, Le Touron, Le Clos, ainsi qu’à la station de la Colmiane... Il faut reconnaître qu’à une heure de Nice, cette région a beaucoup à offrir et cela en toute saison.

- montagnes autour du Boréon -

En hiver, alors que la Colmiane concentre les activités sportives autour du ski alpin, le Boréon est depuis longtemps une station dédiée au ski nordique et à la raquette à neige. Il a enrichi cette offre par un certain nombre d’activités compatibles avec sa vocation de station familiale, paisible et, à sa façon, écologique... Ainsi et en tout premier lieu, l’impressionnante « Cascade de glace » que l’on ne peut rater lorsqu’on arrive au Centre nordique, porte d’entrée obligatoire de ce territoire. Avec ses quatre faces... glacées à escalader, elle peut accueillir des débutants comme des amateurs éclairés. Ouverte au public, il faut néanmoins prendre rendez-vous car la présence d’un guide est indispensable. Le matériel (chaussures, crampons, piolets, casque, baudrier de rappel) est à la... pointe - à louer sur place. L’expérience est intense et vivifiante et s’inscrit un peu dans l’esprit des vias ferratas. Un bon plan pour toute la famille (de 10 ans à 80...) ou pour un groupe de copains qui veulent se lancer un défi.

Une fois le mur escaladé (tout ou partie) avec une sensation rare de sécurité et sous les conseils du guide, on pourra poursuivre cette sortie hivernale au grand air par la visite du Parc animalier Alpha, dont l'entrée se trouve à une centaine de mètres du chalet d’accueil. Une visite pédagogique où les chances de se rapprocher de ces animaux mythiques sont grandes. Il faut compter environ deux heures, animations comprises.

Les plus sportifs des visiteurs se féliciteront d’avoir apporté leur matériel de ski de fond ou leurs raquettes (la location sur place est possible). Plusieurs pistes sécurisées sont à leur disposition, longues de 1,5 à 13 km pour les skieurs de fond et de 2 à 9 km (plus une zone non sécurisée de haute montagne) pour les... raquetteurs.

- le pas de tir du biathlon, Boréon -

Depuis la saison dernière, les responsables de la station proposent aussi, sur rendez-vous, une expérience « Biathlon ». Devenue populaire, cette course de ski nordique couplée avec une épreuve de tir promet quelques surprises aux participants. En effet, si, armé d’un fusil laser, on fait mouche sur les cibles lors du premier parcours, ce sera de plus en plus problématique lors des passages suivants (puisque parcours à ski et tirs alternent) lorsque la fatigue s'accumule... Comme pour la Cascade de glace, cette activité est une bonne occasion de resserrer de façon sportive et dans la bonne humeur générale les liens familiaux, amicaux ou professionnels.  

Durant notre visite, le directeur de la station de la Colmiane et du Centre nordique du Boréon, Jean-Christophe Desens, attira notre attention sur la mise en place du « Parc détecteur de victimes d’avalanche », accessible à partir du Centre d’accueil du Boréon. Ce nouvel équipement est à la disposition des amateurs comme des professionnels. Il permet à chacun de s’entrainer à l’usage de ce détecteur. C’est à la fois un outil de prévention et un moyen très concret de sensibiliser le public aux risques de la montagne en hiver.

Après l’effort, le réconfort. Le restaurant « Ô à la bouche » permettra de se restaurer près d’un bon feu de cheminée ou de prendre une collation bien méritée avant de redescendre vers le littoral... et les lumières charmeuses de la Côte d'Azur.

- point de départ pour la visite du Parc Alpha, rendez-vous des skieurs de fond et des raquetteurs, le Centre nordique du Boréon - au second plan, la Cascade de glace -