Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cannes : les Palmiers d’Or décernés

par des cinéphiles avertis...

Crédits:
textes par

La Palme vient bien du palmier et même si, sur la Côte d’Azur, leur espérance de vie est fragilisée par le charançon tandis que d’autres attendent dans la désespérance une triste mort, les pieds dans l’eau de mer, plantés de façon inappropriée sur certaines plages du littoral, il garde un fort pouvoir symbolique.

L’association des cinéphiles de Cannes « Ciné Croisette » ne craint pas de profiter de cette dynamique et de toute cette énergie brassée durant ce Festival du film. Hier soir, comme depuis de nombreuses années, elle a décerné ses Palmiers d’Or pour les films présentés en compétition. Le jury s’était réuni dans le Salon Californie de l’Hôtel InterContinental Carlton. Il ne fallut pas  moins de 3 heures pour qu’il arrive à se prononcer avec comme principal critère l’ambition d’affirmer un choix correspondant à celui de spectateurs lambda aimant le cinéma dans tous ses genres et évolutions. Ceci en toute indépendance, sans chercher une correspondance avec les choix du jury officiel du Festival ou de ceux des journalistes spécialisés... Après la proclamation des résultats, les membres du jury et leurs amis ont partagé le verre de l’amitié au Bar des Célébrités et réconciliés leurs avis.

- Mathhew McConaughey dans Mud -

 

  • Palmier D’Or : Mud
  • Grand Prix : La part des Anges
  • Meilleure actrice : Emmanuelle Riva
  • Meilleur Acteur : Mads Mikkelsen
  • Mise en scène ex aequo : Brume et Holy Motors
  • Scénario : L’ivresse de l’argent
  • Prix du Jury : Au delà des collines