Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Bernard Tapie en nouveau patron de Nice-Matin,

Var matin, Corse-Matin et de La Provence... marseillaise.

Crédits:
illustrations par
Catégorie pour aider à rire

Coup de maître d’un habitué de la pirouette qui a de nouveau tout l’avenir devant lui et une mairie à prendre. S’il ne peut se placer à la tête des rédactions, il en inspirera, soyons-en sûr, la ligne éditoriale. Lorsqu’on connait le poids d’un quotidien dans la vie publique d’une ville, d’un département d’une région, on en frémit d’avance... D’autant que les petits malins se rangeront illico presto du bon côté du manche. J’en connais qui prendront vite rendez-vous avec l’homme fort et feront, sans difficulté ni état d’âme, allégeance...

On pourrait ajoutait bien des choses encore. Que Nanar n'aime pas la presse ni les journalistes (c'est lui qui le dit et il a ses raisons). Que cette opération est à priori juteuse pour les acheteurs qui se payent un groupe de presse (sept titres) au rabais puisqu'ils n'ont même pas à effacer les dettes des entreprises concernées, autour de 250 millions €, se contentant de mettre dans la dot de la mariée un petit 50 millions (25 pour Tapie, 25 pour les Hersant). En fait, 51 millions soit juste un million de plus que son concurrent, le Belge Rossel. Tapie inquiète plus qu'il ne surprend lui qui nous a habitué au pire... Le caricaturiste Jean-Jacques Beltramo déroule le tapis...