Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Cannes : palmiers et

poubelles de... plage en déshérence.

Crédits:
textes par

L’automne ne fait pas de cadeaux aux palmiers installés en dépit du bon sens sur les plages cannoises du boulevard du Midi. Depuis quelques années, ils trainent leurs palmes qui ne sont pas d’or, les pieds dans le sable. Aux équinoxes, ils ont droit à des bains de mer répétés qui, vu le choix des variétés, ne leur sont guère profitables.


2011 -

Abandonnés à leur triste sort, les palmiers n’ont pour toute compagnie, que des poubelles de plage tombées elles aussi en déshérence lorsque la houle vient balayer le rivage. On aurait souhaité pour elles un autre destin, d’autant qu’elles affichent fièrement leur destination écologique : la récolte des déchets ménagers et des récupérables... Elles risquent fort, à ce rythme là de finir, elles aussi parmi les... déchets.

L'emploi de « déshérence » est à priori mal choisi à moins que ce ne soit... volontairement. En effet, le terme signifie que le bien concerné n’a pas d'héritier connu. Or, ces objets qui n’ont peut-être pas d’âme (sinon ils seraient en peine), appartiennent bien à quelqu’un, en l’occurrence à la mairie de Cannes qui en est comptable devant les contribuables. CQFDire !

2012 -