Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Pleurer n’est pas écologiquement correct !

si l'on utilise des mouchoirs en papier...

Crédits:
autre

Ce texte écrit à l’automne 2008 par la journaliste Paule Elliot de Channel Riviera, est toujours d’actualité. Il est à craindre qu’il y ait autant de raisons en 2012, de mouiller son mouchoir... en papier. « Laissez parler – les p’tits papiers – à l’occasion - Papier chiffon – puissent-ils un soir - papier buvard – nous consoler ! »

À vos mouchoirs !


Prévisions : l’hiver sera rude et nous allons tous beaucoup pleurer et moucher. Si la vaccination contre la grippe nous immunise parfois, restent les tendances boursières et une économie atone pour lesquelles aucun vaccin n’a été trouvé à ce jour… 


Alors que les paysans se fient à l’épaisseur de la peau d’oignon, les météorologues aux courants et lectures d’informations satellitaires, les économistes aux tendances des marchés et les banquiers à leur bon sens inné, il y aurait peut-être une autre manière de prévoir, sans prendre de grands risques, ce que sera l’économie des prochains mois.


Je vous invite à vous rendre au rayon des mouchoirs en papier d’un supermarché. Celui auquel je fais référence est de petite taille, dans un quartier chic cannois mais je suis persuadée que l’enseigne aura déjà mis à disposition de la population le même choix dans d’autres établissements. Cette fâcheuse habitude qui nous fait faire nos courses de manière inconsciente nous prive parfois de réflexion : j’étais à mille lieues de penser que l’achat anodin d’une boite de kleenex allait déclencher un torrent de considérations ! Il y a quelques semaines le choix était succinct, 3 ou 4 versions différentes. Ne trouvant pas le produit à l’endroit habituel, mon regard fut attiré par un grand rayon superbement organisé où paradaient une multitude de boites, fort bien mises en valeur. Le choix était cornélien !... On ne parlera pas de prix.


Ma première pensée fut pour le Grenelle de l’Environnement, avec ses dictons, taxes et surtaxes qui semblent « glisser » du portemonnaie du consommateur vers les caisses des distributeurs, histoire de dire que tout un chacun est éco responsable : « Un geste pour la planète » !
Allez, petit inventaire (malheureusement pas Prévert) :


Pur blanc
3 épaisseurs
L’ultra douceur en toute confiance
Classic
Menthol Eucalyptol
Ultra soft
Mouchoirs blancs double épaisseur
Mouchoirs blancs raffinés
Antiviral - Elimine 999/% de virus de la grippe et du rhume *présents dans le mouchoir
Mouchoirs colorés triple épaisseur
Mouchoir aloès
Mouchoir blanc
Mouchoir blanc compact Balsamique
Collection
Sensitive ultra douceur
Dessins de moutons uniquement (en vue d’insomnie ?)
Boite ovale très chic (sans mention du nombre de mouchoirs, de son épaisseur… quand on aime…)


Ma seconde réflexion fut plutôt de nature économique et il me vint à l’esprit que des génies du marketing, se basant sur du concret, avaient suivi de près l’évolution des tendances boursières et sociétales et mesuré l’ampleur de la crise : nous allions beaucoup pleurer… 


Voilà donc une nouvelle formule pour ceux qui souhaitent et peuvent encore investir… la consommation des mouchoirs en papier est inversement proportionnelle aux cours de la Bourse. Je vous laisse le soin d’établir statistiques et fromages ! 


Ma troisième réaction fut celle de prendre quelques photos du rayon, histoire d’illustrer le texte. Je n’eus le temps que d’appuyer sur le déclencheur trois fois… Tout à coup un monsieur de taille imposante vint vers moi pour me signifier l’interdiction de photographier. Je rangeai mon appareil, demandai s’il était possible de prendre quelques notes… de peur d’être poursuivie pour délit d’initié !
Info conso : 300 milliards de mouchoirs en papier sont consommés aux États-Unis et en Europe, dont vingt milliards en France. Environ trois mois sont nécessaires avant qu'un mouchoir jeté dans la nature ne disparaisse. issu principalement de fibres de bois venant de la forêt boréale canadienne il  ne contient que 19% de papier recyclé. Retour aux mouchoirs de linon brodés ?


Paule Elliott - 3 octobre 2008 – Channel Riviera