Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

La Caisse d’Epargne a une bonne image...

Crédits:
textes par

elle devient logiquement la banque préférée des Français.

Malgré une évolution due à l’ouverture par exemple des comptes d’épargne tels le Livret A à la concurrence, l'élargissement de ses champs de compétences et à des changements techniques imposés par l’Europe, la Caisse d’Épargne a toujours une place à part dans le cœur des Français. C’est la banque de leur enfance, liée aux premiers dépôts effectués par la famille dès la naissance, des premiers salaires encaissés... il y a aussi l’image de l’écureuil, symbole de l’agilité, la vivacité et surtout de la... prévoyance qui était venu prendre le relais, en 1942, de la fourmi, l’abeille et la ruche. S’il est plus discret qu’auparavant, il reste d’actualité.

La publication du dernier baromètre d’image semestriel JDD/Posternak/IPSOS confirme l’attachement des Français à la CEE. Ainsi, sur un échantillon représentatif de 977 personnes de + de 18 ans le 6 et 7 janvier, 67 % d’entre eux jugent positivement la Caisse d’Épargne. Non contente de devenir de fait la ainsi leur première banque, le sondage effectué la classe au 13ème rang des entreprises, tous secteurs d’activité confondus, certes derrière la Poste mais devant Air France, Orange, Areva ou la SNCF...

Autre sondage, celui de Viavoice/ BFM Business du 20 décembre dernier, « Les Français et la banque » qui désignait déjà la CEE comme la banque arrivant en tête de la perception des clients en termes de confiance, de solidité, de bonne gestion, de responsabilité, de proximité. Il est clair que le modèle de banque mutualiste a la côte et est toujours synonyme de sécurité, ce qui par les temps qui courent, est d’une importance... capitale. Preuve par neuf, l’augmentation du nombre de clients, 600 000 de plus en 2011, tandis qu’au niveau local, 4 personnes sur 5 déclaraient être satisfaites des services de la Caisse d’Épargne Côte d’Azur et prêts à la recommander à leurs proches. CQFDire !