Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Air France soigne sa clientèle « Affaires »...

Crédits:
textes par

en 2012, elle leur offre une meilleure table, de meilleurs sièges et une plus grande personnalisation du service à bord.

- première livrée des avions Air France jusqu'en 1970 - ici, au Salon du Bourget de 2009, sur un A320, qui n'existait pas à l'époque, clin d’œil au passé - photo Manuco -


Air France, comme de nombreuses autres compagnies, subit les lois du marché, une concurrence de plus en plus sévère, l’augmentation du coût des carburants et les aléas dus à la Crise. Si elle réagit tout azimut, désireuse de garder ses parts de marché, elle tient à rester fidèle au concept : l’art de vivre à la française. C’est une question d’image qu’il s’agit à tout prix de pérenniser dans un contexte où d’autres compagnies font des efforts dans la même direction. 

Pour sa classe Affaires, la compagnie continue ainsi de faire évoluer ses aménagements cabine, la gastronomie à bord et a cœur d’offrir un service toujours plus raffiné. Question gastronomie, elle a fait signer ses menus par de grands chefs représentatifs du savoir-faire, de la tradition et de l’imagination à la française. Joël Robuchon, l’homme aux 27 étoiles, a initié en décembre dernier la série.

Il est clair que pour passer un agréable vol, le confort de l’assise est important voire essentiel. Un an après son lancement, Air France continue à équiper sa flotte long-courrier avec son nouveau siège Affaires, plus long, plus spacieux et plus léger. Déjà disponible sur plus de 25 destinations, il équipera les deux tiers de la flotte d’ici fin 2012.

Autre piste pour vraiment faire la différence, le service à bord. Il s’agit de séduire une clientèle exigeante en leur prêtant toute l’attention dont elle s’attend à bénéficier et plus encore.une personnalisation qui se traduit par des gestes et des attitudes concrets et individualisés, afin que chaque client garde de son voyage le souvenir d’un instant privilégié. Un travail a déjà été fait pour sensibiliser les chefs de cabine, hôtesses et stewards à travers un vaste programme de formation. Alexandre de Juniac, PDG d’Air France a d’ailleurs déclaré : « Dans notre plan de transformation visant à restaurer la rentabilité du groupe, nous avons tenu à conserver les investissements liés à la qualité de service et aux prestations que nous offrons à nos clients de la classe Affaires. Proposer une classe Affaires innovante, raffinée et reflétant l'art de vivre à la française, constitue le cœur du métier d'Air France. Notre capacité à innover et à répondre toujours mieux aux attentes de nos clients sera une composante majeure de notre réussite ». CQFDire !