Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Nice se dote d’une épicerie solidaire destinée aux étudiants.

Crédits:
autre

La ville était passée en 2011 de la 10ème à la 8ème place dans le classement des villes « où il fait bon étudier », d’après un sondage réalisé par le groupe l’Étudiant en septembre dernier.

La voilà maintenant la deuxième ville en France, juste après Lyon, à ouvrir une épicerie solidaire pour les étudiants. Ce dispositif appelé « Agora-é », lancé au niveau national par la FAGE (Fédération des Associations Générales Étudiantes), a pour objectif la lutte contre les exclusions et la précarité auxquelles sont confrontés les étudiants. Il s’appuie sur une aide alimentaire, la création de liens sociaux, l'accès aux droits, l'accès au milieu associatif et à la solidarité.


 Pour que ce projet puisse voir le jour rapidement sur le territoire niçois, la municipalité a mis une maison de plus de 100m² à disposition de la Fédération des Associations et Corporations Étudiantes des Alpes-Maritimes, la FACE 06, gestionnaire au niveau local de cet espace d’échanges et de solidarité. Au sein de ce nouveau lieu de vie, les étudiants pourront se rencontrer, s’informer, bénéficier d’une aide alimentaire, être écoutés et accompagnés dans certaines leurs démarches.


La ville de Nice revendique ses actions en faveur des 35 000 étudiants qui fréquentent ses universités et autres structures d’études. Ainsi la création en 2009 d’un portail Internet dédié aux étudiants et associations (cliquez ici).


  • Le maire Christian Estrosi, était venu présenter le projet à la presse. il était accompagné par Agnès Rampal, son adjointe à l’Enseignement Supérieur et à la Vie étudiante, Philippe Loup, Président de la FAGE, Thomas Côte, Vice-Président de la FAGE et coordinateur du projet et Pierre Barone, Président de l’association Face 06 - photo ville de Nice / Philippe Viglietti