Paris Côte d'Azur

Magazine d'informations et de commentaires

Immobilier : un rapprochement entre les professionnels de la vente,

au bénéfice des vendeurs aussi bien que des acheteurs.

Crédits:
autre

- Pierre Laurent et Alain Millet -

Prenant exemple sur ce qui se passe ailleurs, notamment aux USA, au Canada et dans des pays européens comme les Pays Bas, les trois grands syndicats professionnels (FNAIM Côte d’Azur, SNPI et UNIS) se sont rapprochés pour mettre en œuvre un projet commun : la mise en place d’un fichier AMEPI des Alpes-Maritimes (fichier de mandats exclusifs partagés). Une première dans le département des Alpes-Maritimes après le premier succès au plan national d’un fichier partagé entre le SIA et le FFIP.

Le concept a été présenté à une assemblée de 200 professionnels de l’immobilier et développé par Alain Millet, Pierre Laurent et Franck Vidal. Ils ont eu le soutien d’Hervé Bléry et de Pierre-Arnaud Mazzanti, responsables nationaux de l’AMEPI. Il permet aux agents immobiliers de mettre en commun leurs mandats exclusifs de vente au sein d’un même fichier informatique. Autrement dit, un propriétaire passant par l’une des agences partenaires pour vendre son bien n’accorde plus un mandat à un seul professionnel, mais à toutes les agences adhérentes de la structure, tout en conservant un interlocuteur unique et privilégié : l’agence à laquelle il s'est référé.

Pour utiliser ce précieux outil de travail, il faut bien sûr être adhérent à l’un des trois syndicats professionnels concernés ou membres d’un réseau commercial adhérant à l’un de ces syndicats. On pourra alors soumettre sa candidature à l’acceptation de la commission de surveillance et d’arbitrage de l’AMEPI 06.

Alain Millet, Président de l’AMEPI 06, résume tout l’intérêt d l’opération : « Le mandat simple pose plus de problèmes qu’il n’en résout, tant au niveau commercial que technique. On ne peut que constater un taux de réussite de vente des biens confiés en exclusivité bien supérieur à celui des biens confiés en mandat simple. Avec l’explosion des annonces de particuliers sur internet, notamment, les agents immobiliers se doivent de mettre toutes les chances de leur côté. Avec le mandat exclusif, ils prouvent d’autant plus leur efficacité. Actuellement, l’offre s’avère trop dispersée. Il faut la recentrer là où elle doit être, c’est-à-dire dans les structures immobilières. »